DzActiviste.info Publié le lun 26 Mai 2014

Le fils du wali d’Alger obtient illégalement un logement de type AADL

Partager
Jeudi 22 mai 2014
Hamza Zoukh, fils du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a obtenu un logement aidé de type AADL à Ouled Fayet, Alger, en violation des procédures mises en place par l’agence, rapporte, dans son édition de ce jeudi 22 mai, le journal Ennahar.
Selon le journal, qui publie des documents, la décision de l’octroi du logement porte le numéro 758. Elle date du 5 janvier 2014, soit deux mois après que Abdelkader Zoukh soit désigné wali d’Alger. Cette décision a été signée par Lyes Benidir, directeur général de l’AADL.
Selon le document publié par Ennahar, le fils du wali a obtenu un appartement « VIP » de quatre chambres au premier étage du bâtiment « E1 » à Ouled Fayet, alors que son lieu de résidence est dans la wilaya d’Oran. Le DG de l’AADL a reconnu avoir « reçu des ordres pour signer le document », précise la même source. Il explique qu’il « est libre d’octroyer les logements comme bon lui semble et que personne n’a le droit de se mêler des prérogatives que lui a données le ministre de l’Habitat ».
Lyes Benidir a, toutefois, reconnu que la loi interdit d’octroyer un appartement sans un acte de résidence et que les logements situés au premier, deuxième et troisième étages sont octroyés, seulement, aux malades, handicapés et  personnes âgées.  Il confirme également qu’un habitant d’Oran ne peut, en aucun cas, bénéficier d’un logement à Alger.
Contacté par TSA, le DG de l’agence AADL n’a pas voulu s’exprimer sur la question. « Adressez-vous au ministère de l’Habitat », s’est-il contenté de dire. Nous n’avons pu obtenir aucune réponse du ministère de l’Habitat, ni de la wilaya d’Alger.
Avant l’élection présidentielle, le wali d’Alger avait lié l’octroi de logements sociaux aux plus démunis à la présentation de la carte d’électeur. Il a fini par renoncer après la présidentielle.
Massissilia Chafai


Nombre de lectures: 302 Views
Embed This