DzActiviste.info Publié le sam 28 Avr 2012

Le FMI demande à l’Algérie de lui prêter de l’argent !!!

Partager

Renflouement du FMI: l’Algérie va étudier la

proposition du Fonds

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
www.marengoin.wordpress.com  SERVEZ-VOUS !

www.marengoin.wordpress.com SERVEZ-VOUS !

Source EL WATAN pour le lien cliquez ici >>>

Le gouvernement algérien va étudier la demande du   FMI de participer au renforcement des capacités de prêt de cette institution   financière internationale, a indiqué jeudi à Alger le ministre de la Prospective   et des statistiques, M. Hamid Temmar.

“Le gouvernement va examiner la demande du Fonds monétaire international.   Tout dépendra de l’opportunité” pour l’Algérie de participer au renflouement   du FMI, a déclaré le ministre à la presse en marge de la présentation de son   livre “la transition de l’économie émergente”.          

”C’est au gouvernement d’apprécier l’opportunité de ces placements”,   a-t-il ajouté. M. Temmar relève à ce propos que la demande du FMI traduit le revirement   de la situation en faveur de l’Algérie, qui est passée d’un emprunteur du FMI   dans les années 1990 à un net préteur dans les années 2000.          

Le ministre des Finances, M. Karim Djoudi, a déclaré dimanche dernier   à Washington que “cette demande a été faite par le FMI à l’Algérie en tant que   pays doté d’excédents financiers” qui pourraient atteindre 205,2 milliards   de dollars à fin 2012, selon les prévisions du Fonds.          

M. Djoudi a aussi précisé que l’Algérie allait étudier le rendement   proposé pour ces placements et le type de participation envisagée par le FMI   pour les pays désireux de contribuer à cette opération.          

L’Algérie aurait en effet besoin de savoir si le FMI allait réaliser   cette opération à partir de demandes de prêts ou de dépôts rémunérés, selon   M. Djoudi.          

En janvier dernier, le FMI avait annoncé être à la recherche de sommes   nécessaires pour augmenter de 500 milliards de dollars ses ressources prêtables.          

Le G20 s’était engagé la semaine dernière à accorder au FMI plus   de 430 milliards de dollars de ressources supplémentaires. Le Japon, deuxième actionnaire du FMI derrière les Etats-Unis pourrait   apporter à lui seul 60 milliards de dollars.

écho HADJOUT/MARENGO la vache Algérie et la vache qui rit

écho HADJOUT/MARENGO la vache Algérie et la vache qui rit

APS


Nombre de lectures: 882 Views
Embed This