DzActiviste.info Publié le dim 22 Sep 2013

Le gouvernement attend la fin de l’été pour lancer une campagne plages propres

Partager
Jeudi 19 septembre 2013

Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville se soucie de la propreté des plages… à la fin de l’été. Alors que les vacances d’été sont terminées et les plages quasiment désertes, c’est le moment que ce ministère, dirigé jusqu’à la semaine dernière par Amara Benyounes, choisit pour lancer une vaste campagne publicitaire intitulée « ma plage propre » !

Dans un placard publicitaire d’une demi-page, en couleur, publié ce jeudi 19 septembre dans la majorité des journaux francophones et arabophones, le ministère appelle les Algériens à garder leurs plages propres, en précisant ce qu’ils doivent faire ! Il leur demande de « ne pas jeter les restes d’aliments, les bouteilles, les sachets en plastique, les papiers, les mégots sur la plage et les espaces environnants ».

Le ministère demande aussi aux estivants d’ « utiliser les poubelles et les corbeilles réservées à cet usage » et le « respect » du voisin de plage. Sur le placard publicitaire, la photo montre une plage propre, avec une poubelle, un parasol et un palmier, mais pas d’estivants !

Le lancement de cette campagne avant le début de la saison estivale aurait été une bonne initiative de la part du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, pour inciter les Algériens au civisme sur nos plages, trop sales. Mais lancer une telle campagne en septembre n’a aucun sens. Ce lancement clôt un bilan désastreux de l’ancien ministre Amara Benyounes.

Lors du dernier remaniement ministériel annoncé mercredi 11 septembre, Dalila Boudjemaa a été nommée ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, en remplacement d’Amara Benyounes, promu ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement.


Nombre de lectures: 215 Views
Embed This