DzActiviste.info Publié le lun 16 Déc 2013

Le Ibrahim qui tue le fils pour sauver le mouton par Kamel Daoud

Partager

Au final, deux visions : celle qui dit qu’on n’est pas libre, qu’on s’ennuie, qu’on est interdit de marcher, sourire, jouir et se balader et empêché d’être jeune, de rajeunir, de voyager, de manifester et de croire en la justice; celle qui dit que ce n’est pas aussi noir, que maintenant on a de[…]


Nombre de lectures: 150 Views
Embed This