DzActiviste.info Publié le mar 6 Août 2013

Le Maroc, ce coupable idéal.

Partager

Par Said Radjef

manipulation2Au lendemain de l’indépendance et les jours qui suivirent, lorsque l’Algérie était la sœur jumelle de Cuba, à chaque fête nationale, des slogans démagogiques sur la prétendue invincibilité de cette nation qui vient d’ouvrir les yeux sur l’univers, fleurissaient partout à travers le pays. Et les ennemis par bataillons. Jeunes écoliers, on voyait partout des ennemis en train de conspirer contre notre chère patrie. Mais, très vite au lycée, on découvre que la sœur jumelle de Cuba n’est pas ce qu’elle prétend être. Elle n’a pas autant d’ennemis qu’elle le disait. C’était un mensonge. L’Algérie qui comptait autant de milliardaires que Paris, Londres, Madrid, Berlin, Tokyo et Washington réunis alors que toutes les richesses du pays étaient la propriété de l’Etat, ne pouvait pas être la sœur jumelle de Cuba. La menace des ennemis de la nation, fut un mensonge pour ne pas éveiller les soupçons du peuple sur la cupidité et l’illégitimité des dirigeants algériens.

Mais voici qu’aujourd’hui, trente ans après, le caporal Khaled Nazzar, revient à la charge avec l’argument des ennemis de la nation algérienne. Qui nous en veut au point de souhaiter notre humiliation auprès de toutes les autres nations ? Pardi, le Maroc ! Qui est derrière le terrorisme, la corruption et les compagnes de dénigrements de l’Algérie ? Pardi, le Maroc ! Qui est responsable de la faillite morale et intellectuelle du pays ? Pardi, le Maroc ! Qui est derrière la décrépitude de l’école, de l’université, des écoles militaires devenues de véritables cartels de bandits et de mercenaires ? Pardi, le Maroc ! Qui est derrière la faillite artistique et culturelle du pays alors qu’il n’y avait si longtemps l’Algérie rayonnait par sa production intellectuelle sur les deux rives de la Méditerranée ? Pardi, c’est le Maroc !

Le caporal Khaled Nazzar, nommé par la France au grade de général, prétend avoir les arguments et les preuves de son accusation. Et quelles sont donc ces preuves ? Une lettre secrète de François Geze adressée aux services du Makhzan.

Les marocains plus que tous, les tunisiens, les libyens sont nos frères. Ce qui nous lie les uns aux autres est plus fort que la ruse primitive d’un caporal coupable de crimes contre l’humanité, de trahison envers nos parents. Parce que l’ANP à laquelle prétend appartenir ce tirailleur de Baden Baden est née sur les hauteurs du Djurdjura ; elle est l’œuvre de nos parents, du peuple.


Nombre de lectures: 1384 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 3 Comments
Participer à la discussion
  1. L’obsession du Régime « Algérien » : Le Maroc. Et pourtant, parmi ceux qui nous gouvernent, qui ne l’est pas ou ne l’était pas ?

  2. Djo dit :

    Une vieille connerie du DRS déjà sortie en « scoop » en 2002 ….

    Des vrais clowns ces gens 🙂

    • said radjef dit :

      A un auteur qui lui demandait ce qu’il pensait des dirigeants algériens alors qu’il était au crépuscule de sa vie, Hassan II eut cette réponse: il vaut mieux avoir affaire à des ennemis intelligents que d’avoir des frères stupides et imprévisibles. A quoi peut-on s’attendre lorsqu’on face de nous des imposteurs affamés et nomades qui ont réussi la prouesse de faire un saut sans escale du gourbi aux plus hautes destinées de la nation.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>