DzActiviste.info Publié le mer 3 Juil 2013

Le ministre de la justice, garde des sceaux Mohamed Charfi évoque un « réseau international » de corruption dans l’affaire sonatrach (source l’Expression)

Partager



Selon Mohamed Charfi, «les tentacules de ce réseau qui s’étendent à tous les continents suçait la sève de Sonatrach grâce à des mécanismes financiers complexes». «La justice algérienne est déterminée à jouer pleinement son rôle dans la lutte contre la corruption et n’a de vengeance ni de parti[…]


Nombre de lectures: 285 Views
Embed This