DzActiviste.info Publié le dim 6 Oct 2013

Le plus grand port d’Algérie sur une poudrière

Partager

DOCKERS EN COLÈRE, BATEAUX EN RADE, INDIFFÉRENCE DE L’EMPLOYEUR

Le Soir d’Algérie, Abder Bettache Alger 6 octobre 2013

portalger092009Le terminal containers du port d’Alger, soit la partie gérée par l’émirati DP World, risque une paralysie totale de ses activités, si«l’employeur ne donne pas suite aux revendications des travailleurs». Les dockers qui observent des grèves cycliques depuis quelques jours promettent des démonstrations de force.

Les dockers n’ont pas tardé à exprimer leur colère, en optant notamment pour des arrêts de travail instantanés.

Des arrêts de travail qui ont créé confusion au niveau du port d’Alger, notamment au niveau du terminal containers, plaque tournante de la façade maritime algéroise.

Les dockers qui n’excluent pas de recourir à une démonstration de force, c’est-à-dire à opter pour une grève générale illimitée, attendent, selon des sources syndicales, avec «impatience l’assemblée générale prévue pour le 8 du mois en cours pour trancher sur la suite à donner à leurs actions».
Ces mêmes dockers n’ont pas attendu cette date fatidique du 8 octobre pour faire entendre leurs voix. Des arrêts de travail observés depuis quelques jours ont été la cause d’une perturbation du trafic commercial. Résultat : plus d’une vingtaine de bateaux sont signalés quotidiennement en rade. A l’origine de ce malaise social, les promesses non tenues de la direction émiratie DP World concernant l’augmentation des salaires. Une situation qui a exacerbé la colère des travailleurs.

Délai d’une semaine

Une semaine. C’est le délai accordé par les travailleurs du port d’Alger à la direction émiratie DP World, qui gère l’établissement portuaire depuis 2009.

Il est à rappeler que l’operateur émirati a bénéficié dans le cadre de l’accord signé avec le gouvernement algérien, d’un contrat de gestion de 30 années. Ainsi, les dockers ont dénoncé pour la énième fois «les conditions catastrophiques de travail» des quatre cents travailleurs.
Une délégation de ses travailleurs a, d’ailleurs été reçue la semaine passée par le secrétaire national de l’UGTA chargé des conflits sociaux. Les travailleurs, par la voix du syndicat UGTA, réclament le respect des accords signés entre les deux parties concernant l’amélioration des conditions de travail. L’accord signé le 16 avril 2012 fixant le salaire minimum des travailleurs du port a été également mis aux oubliettes.

Les travailleurs comptent entamer une grève illimitée dans une semaine. Toutefois, le secrétaire général tente de calmer la situation en nous déclarant que «lors de la prochaine assemblée générale, on tentera de régler tous les problèmes».

Pour sa part, l’employeur considère que le rejet par la direction du port de toute augmentation salariale «avant 2014 » est justifié par la position «des autres actionnaires qui ne veulent pas revenir sur leur décision». Une réponse qualifiée par les travailleurs de provocation. Ils dénoncent «une injustice et un mépris vis-à-vis des travailleurs algériens à la limite du supportable». «La différence salariale entre les travailleurs algériens et ceux d’autres ports gérés par le même opérateur est inacceptable», explique-t-on. Et d’ajouter : «Pour l’équipement, les Emiratis n’ont rien apporté de plus. DP World n’a effectué aucun investissement depuis sa prise des commandes de l’entreprise. Rien n’a été fait pour améliorer les conditions de travail. Souvent, les travailleurs se débrouillent avec les moyens du bord. L’absence d’éclairage a engendré plusieurs accidents. Des chutes, des collisions et autres accidents parfois très graves, des amputations ont été enregistrés».

Face à cette situation, le risque d’une démonstration de force n’est pas à exclure à moins que le premier responsable du secteur des transports n’intervienne d’autant que ce dernier s’est engagé dernièrement auprès du secrétaire général de l’UGTA lors d’une réunion qui a eu lieu au siège de son département à régler tous les problèmes soulevés par la Fédération des travailleurs des ports.

A. B.


Nombre de lectures: 2677 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Si Hamza dit :

    Il faut d’abord trouver un Marlon Brando ou le duo Sako et vensiti

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>