DzActiviste.info Publié le mar 10 Avr 2012

Le premier trimestre de 2012 sous le signe de la protesta

Partager

Le premier trimestre de l’année 2012 a été marqué par plusieurs mouvements sociaux qui ont touché essentiellement la santé, l’éducation mais aussi les chômeurs, les travailleurs recrutés dans le cadre du pré emploi et plus récemment encore les militaires blessés durant la lutte anti terroriste ou encore les gardes communaux empêchés de marcher le 8 avril.

L’année 2012 s’amorce avec la grève de la faim des chômeurs dans l’est algérien dans la wilaya de Laghouat, ville situé à 400 km au sud de la capitale. Le 5 janvier, une quinzaine de chômeurs qui dépendent du comité pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) ont décidé d’entamer une grève de la faim en signe de protestation contre l’«exclusion» dont ils sont victimes : ils sont universitaires et déplorent le fait de ne pas bénéficier d’un emploi alors que leur ville est située en plein cœur d’une zone industrielle, Hassi R’mel en l’occurrence.

L’enchaînement des éventements a fait qu’une distribution de logements dans la wilaya fait des mécontents. Au lendemain de l’affichage de la liste des bénéficiaires, les habitants de la ville de Laghouat se soulèvent. Là les chômeurs du CNDDC rejoignent l’action. Du 6 au 9 janvier, les mécontents déterminés et passent même la nuit devant le siège de leur wilaya, demandent le départ du wali.

L’action est ponctuée par des heurts violents entre policiers et protestataires. L’action s’était soldée par des arrestations et une action devant la justice. Un procès contre deux membres du CNDDC accusés d’atteinte à l’ordre public. Ils ont été acquittés le 28 mars.

Les pilotes de la compagnie aérienne Air Algérie avaient perturbé les vols par une grève. Les grévistes avaient protesté contre leurs conditions du travail, c’était au début du mois de janvier.

Les travailleurs du pré emploi ont manifesté de leur coté devant la maison de la presse. Cela s’est passé le 26 février. Depuis le début de l’année, les jeunes recrutés dans le cadre du dispositif du pré emploi revendiquent leur intégration et organisent différentes actions à travers les wilayas. Au mois de mars, ils appellent au boycott des prochaines élections législatives.

Le 18 mars, les militaires recrutés dans le cadre de la lutte anti-terroriste et blessés durant, manifestent devant l’Assemblée populaire. Les affrontements qui ont eu lieu ont été d’une rare violence mais aucun incident grave n’a été signalé.

Au mois de février et lors de l’inauguration du salon de l’emploi, deux chômeurs qui étaient venus manifester en présence du ministre du Travail, ont été embarqués par la police puis relâchés.

Dans le secteur de l’éducation, les enseignants contractuels étaient également revenu à la charge en demandant leur intégration. Ils manifesteront devant les directions de l’éducation le 1er février. Les différents syndicats de l’éducation, insistent quant à eux sur l’amendement du statut particulier et depuis le début de l’année plusieurs corps du secteur ont observé des grèves, notamment les corps communs. Le statut particulier et son amendement est contesté par les syndicats de l’éducation. Les négociations avec la tutelle n’ont pas encore abouti.

La santé est elle aussi concernée par la protesta: les praticiens spécialistes avait paralysé les hopitaux. Cela s’est passé vers la fin de mois de mars. Les hospitalo-universitaires ne sont pas épargnés, ils entrent en grève au mois de janvier durant trois jours. Motif de leur grève : l’amendement du statut particulier.

Le mois de janvier a été également marqué par la grève des cheminots. Là le trafic ferroviaire a été perturbé une journée durant, les cheminots revendiquent l’amélioration des conditions du travail, notamment celles liées à la sécurité des clients de la SNTF mais aussi du matériel de la société.

Toutes les protestations qui se sont déroulées durant le premier trimestre n’ont pas abouti sur le terrain. Et ses acteurs ne cessent de menacer de recourir à d’autres formes de contestation…

H.M.
EW 10 04 2012


Nombre de lectures: 456 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>