DzActiviste.info Publié le dim 29 Juin 2014

Le Ramadhan, l’Anniversaire de l’Indépendance et la Politique Economique

Partager

unnamed (5)Le prix du poisson s’envole

Mohamed Ibn Khaldoun

La sardine n’est plus à la portée des bourses moyennes, le poisson blanc n’est plus visible sur les étales des marchés populaires. La politique du ministère de la pêche est pour quelque chose.  Oran a exporté vers l’étranger durant l’année 2011, 600 tonnes de poisson frais, pour une valeur d’environ 3 millions de dollars, ce qui nous a annoncé le directeur de la pêche et des ressources  halieutiques de la wilaya d’Oran. Cette quantité de poisson frais exportée en dépit du besoin urgent pour la nutrition des algériens est constituée de 382 tonnes de Poulpes que les démunis consommaient régulièrement, sa valeur est de 735 000 dollars en compagnie de 182 tonnes de crevettes pour une valeur de 2 millions de dollars, précisera Monsieur Bengrina Mohamed. Oran possède  une flottille de 265 embarcations, venus s’ajoutaient en 2011, 9 embarcations dont 6 chalutiers sardiniers  et 3  petits métiers. D’autre part, en ce qui concerne la production halieutique, cette dernière a atteint le chiffre de 5247 tonnes pour la seule année de 2011. Le poisson est devenu un produit très rare est intouchable par les prix qui ne cessaient de grimper dans le marché intérieur, du fait de cette exportation d’une part, et surtout de l’absence de la politique de l’auto insuffisance d’autre part.

unnamed (4)Les dattes du pays un produit luxe destiné aux étrangers

Toujours dans le créneau de la médiocrité de la politique économique, les dattes du pays dont l’Algérie couvre plus de 10 millions de palmiers, sont devenus par le fait de l’exportation qui enrichissait uniquement les exportateurs un produit rare et intouchable par la grande majorité des Algériens. Deglet nour inconnue dans les régions de l’Algérie, pourrisse les marchés de la Tunisie au prix dérisoire, alors seule la qualité inferieure qui n’est pas admise à l’exportation est exposée dans les marchés du pays au prix qui varie entre 600 et 700 da le kilogramme. Aucune logique n’est pratiquée dans ce domaine, l’ouverture du bazar, la liberté des prix et l’autorisation d’exportation, a rendu l’Algérie un pays capitaliste avec une population appauvrie par les réglementations et lois approuvées malheureusement par les députés qui ne se sont jamais réagit à ce sujet.

Le commerce informel de retour en force

Bien qu’au temps de l’ancien ministre de l’intérieur Dahou Ould Kablia, la décision prise d’éradiquer le commerce informel. Le voilà de nouveau il fait son apparition avec des chaînes dites de distribution de poisson, de fruits, de viandes blanches surgelées et blanches, dont le prix du poulet après que le gouvernement a décidé d’exonérer les aviculteurs des taxes, le prix aux consommateurs a grimpé brusquement pour attendre entre 350 et 400 da le kilogramme du poulet. Quant à la viande surgelée d’agneau importée de la Nouvelle Zélande son prix pour le consommateur varie entre 950 et 1000 da. La viande rouge fraiche est à 1500 da. Non pas de contrôle des prix celui-ci a disparu avec l’ancien régime. La politique de Bouteflika a libérée les prix que les opportunistes commerçants se cachaient derrière la formule, les prix sont selon l’offre et la demande. Dans les années passées durant la même période du Ramadhan, certains individus sans scrupules, n’ont pas hésités à exposer une viande moins chère que les pauvres consommateurs avaient profités de son achat. Malheureusement c’était de la viande de Baudet et de vaches mortes !!!

Le commerce informel est de retour en force, les distributeurs aussi informels font grimper les prix et le dernier maillon qui trinquait cette inflation et ce pouvoir d’achat à la guillotine pendant que le SMIG stagne à 18 000 da pour les travailleurs et à 12 000 da pour les universitaires du filet social, nous ne pouvons que dire :‘’Tahia El Jazair en cette occasion du 52ème anniversaire de l’indépendance.

Alors qui plaidera la cause de la majorité pauvre dans un pays riche !?


Nombre de lectures: 722 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>