DzActiviste.info Publié le lun 15 Oct 2012

Le site de désinformation Siwel s’attaque encore une fois au député Chafaa Bouaiche

Partager

Le site de désinformation Siwel s'attaque encore une fois au député Chafaa Bouaiche dans Actualités Algérie chafaa-300x267Par BOUSSAD. B

Le site de désinformation Siwel du mouvement d’extrême droite kabyle MAK-GPK (je pèse bien mes mots) s’attaque encore une fois au député FFS, Chafaâ Bouaiche. N’ayant même pas eu le courage de signer de son propre nom, le militant du MAK a distillé sa haine sans apporter aucune information crédible. Cette façon de discréditer les politiques et le Politique en général en Kabylie, nous l’avons déjà vécu pendant la période des Aârchs et il se trouve que se sont toujours les mêmes qui n’hésite pas à fricoter avec les services algériens et qui n’ont jamais accepter de travailler en dehors de la tutelle du régime qui continuent leur oeuvre de destruction de ce qui reste (un grand mot) de la Kabylie d’aujourd’hui.

Les militants sincères, quelles que soit leurs divergences politiques, savent que les partis sont tout aussi à construire qu’à détruire. Aujourd’hui, malheureusement, et en partie grâce aux réseaux sociaux qui donnent à certains l’impression d’être des “révolutionnaires” incontournables dans le paysage politique algérien, tout le monde se permet de jeter de l’opprobre sur tout le monde y compris sur Ait Ahmed qu’on traite de les noms de oiseaux…
Pour Chafâa Bouaiche, c’est drôle de voir que le RCD ne lui a pas pardonné d’avoir quitté leur parti à l’âge de… 17 ans ! Militant actif au sein du comité étudiant de Bgayet, il a été EXCLU de l’université avec un autre camarade à lui par…un militant du RCD, qui travaillait au rectorat à l’époque, sous prétexte qu’ils ont détérioré des biens publics lors d’un mouvement étudiant.
Qu’est-ce qui gène encore le RCD et son dérivé MAK-GPK aujourd’hui? Ils ne disent pas que Chafaâ Bouaiche a ouvert une permanence à Sidi Aich pour accueillir les doléances de la population (l’un des rares à le faire d’ailleurs), qu’il passe son temps entre Alger et sa région pour répondre au nombreuses sollicitations de la population… Non, faut continuer à distiller le discours du pouvoir (qui ne diffère en rien du discours de l’extrême droite française), à savoir que les politiques sont tous pourris et qu’il n’y a que le gouvernement virtuel du GPK avec la haine qu’il distille à longueur de journée qui peut sauver les Kabyles.
Quant au pseudos militants du FFS qui ne montrent leur nez quand le parti est fort et draine les foules au moindre signal, ceux-là le FFS n’as que faire d’eux. Et c’est ce que certains anciens “militants” n’ont pas compris. L’air des grands discours est révolue, l’air où certains étudiants nous gavait à la fac avec des discours appris par coeur, sans aucune substance, mais qui se croient être le centre du monde est REVOLU. Du moins je l’espère pour ce parti.


Nombre de lectures: 641 Views
Embed This