DzActiviste.info Publié le ven 18 Avr 2014

LE VOTE DE BOUTEFLIKA EST NUL : il était accompagné dans l’isoloir (source Algérie express)

Partager

LE VOTE DE BOUTEFLIKA EST NUL : il était accompagné dans l’isoloir (source Algérie express)

La pathétique retransmission télévisée d'un président-candidat, arrivé sur une chaise roulante au centre de vote, n'a pas laissé les observateurs nationaux et internationaux indifférents, se posant des questions sur l'identité du "garde du corps " converti pour la circonstance en brancardier. D'aucuns, avertis, auront remarqué sa veste fermée, contrairement à celles des officiers de la direction se la sécurité des personnalités. Une source interne à la Présidence de la République affirme qu'il s'agit du colonel Sahraoui, médecin réanimateur à l’hôpital militaire d’Ain Naadja. Bouteflika a été secondé par un cadre des services spéciaux qui s'est permis d'accompagner le président à l'intérieur, ce qui invalide de fait son vote. Question: pourquoi un médecin réanimateur collant au Président si les risques d’un malaise imminent n’était pas un vrai souci pour le clan ?


Nombre de lectures: 123 Views
Embed This