DzActiviste.info Publié le mer 19 Juin 2013

L’énigmatique tombe à Maghnia

Partager
Un octogénaire a été dépossédé de ses lots de terrain à  Maghnia (580 km à l’ouest d’Alger). Il a été déclaré mort à l’état civil en 1999. En 2004, son fils dépose plainte.  M.Benabdallah est détenteur de lots de terrain. Ils ont été légués par son père et son grand-père. Son état de santé est précaire. Il est paralysé. Mais il persiste à dire qu’il est vivant. Lui et ses enfants expliquent le calvaire dans une vidéo réalisée et postée sur Youtube par Yacine Zaïd, défenseur des droits humains. M. Benabdallah accuse des membres de sa famille. Des cousins éloignés. Ses enfants n’ont pas riposté à temps. Ils ont été pris de court par le subterfuge.
En 2004, l’un des enfants de la victime dépose plainte. Une seconde plainte a été déposée en mars 2013. Un avocat a été saisi pour prendre en charge l’affaire. «De fil en aiguille, il s’avère que la direction des pompes funèbres d’Oran a délivré une fiche d’inhumation», explique son fils, Abdelwahab. Il ajoute que «c’est une sorte de mafia du foncier qui est à l’origine de ce plan machiavélique». Le déclarant du décès a été identifié. Le nom du médecin légiste également. La vraie fausse tombe de Mohamed Benabdallah a été trouvée. Donc, qui est enterré ?

Elwatan


Nombre de lectures: 1016 Views
Embed This