DzActiviste.info Publié le mer 12 Juin 2013

Les Algériens l’ont rêvé, les Grecs l’ont fait, la Télévision fermée !

Partager

Ce qui vient de se passer en Grèce est un précédent dramatique, fermer brutalement un service public est une provocation caractérisée de l’Europe pour tester la réaction de ce peuple, certes pour l’instant, il ne s’agit « que » de la radio-télévision nationale, mais demain parce que la crise n’est pas terminée, ça peut toucher d’autres institutions comme la poste, les hopitaux, l’université, etc

paradoxalement, chez nous en Algérie, vous ne trouverez personne pour pleurer l’éventuelle solution greque sauf ses propres travailleurs « ragda watmangi » bien sur

Nous ne réalisons pas encore que la situation en Grèce n’est qu’un laboratoire comme dirait l’autre, et que in fine, tout le Monde y passera, il suffit juste de s’informer pour comprendre les tenants et aboutissants de ces histoires de déficits, croissance, dettes, et autres compétitivité à la noix

ces termes savants ne sont que des pilules bureaucratiques pour faire passer les futures lois esclavagistes auxquelles nous y allons tout droit

tenez, j’ai appris par El Watan par exemple ( jamais par l’ENTV vous l’avez remarqué hein ? ) que si par malheur le Fond Monétaire International remettrait son nez dans nos affaires ( et ça risque trop facilement d’arriver ) il y’a dorès et déjà une institution étatique qui est tenue entièrement à coups de subventions sans presque aucune rentrée d’argent, c’est Algérie Télécom

ceci dit, le déficit ( future ) de notre économie ne sera pas comblé par les quelques milliers d’employés d’une seule institution comme on tente desesperement de le faire en Grèce

même en vendant entièrement le pays , aucune solution ne sera suffisante, d’ou la future idée déjà évoquée et très bien étudiée : l’Esclavagisme.


Nombre de lectures: 315 Views
Embed This