DzActiviste.info Publié le ven 16 Août 2013

Les Algériens se suicident en cascade

Partager

Après l’immolation du jeune Boulboul à Tiaret . Un travailleur de l’ERCO Beni Saf s’est pendu

I.M

suicide-enfantJamais de mémoire, les Algériens ne se sont donné au suicide, comme ces dernières années, sous le règne de Bouteflika. Ainsi après l’immolation par le feu du jeune Boulboul à Tiaret, un agent de sécurité auprès de COSIDER, c’est au tour d’un travailleur de la cimenterie ERCO de Beni Saf, qui l’or de son travail a été trouvé par ses collègues pendu dans les installations de l’usine. Comme Boulboul et les dizaines des autres algériens qui sont parti brutalement et prématurément ces dernières années ont choisis la mort que de vivre indignement.


Nombre de lectures: 1478 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>