DzActiviste.info Publié le mer 24 Avr 2013

les douteux Palmiers d’Alger et l’Olivier majestueux de Tizi ouzou

Partager

j’en ai sans doute parlé içi quelques part dans le blog, en longueur, en largeur, et en diagonale, billets regroupés dans les catégories nature ou environnement, deux ou trois choses qui me tiennent à coeur, à savoir, la préservation de notre patrimoine naturel, et pourquoi pas par l’introduction des techniques de ‘transplantation’ qui a visiblement commencé à se répandre jusqu’à Tizi ouzou cette semaine avec un majestueux olivier, qui vivra inchallah, il faut le dire et le répéter c’est par la volonté des Hommes et non pas « seulement » celle d’Allah qui n’a pas à faire cela à notre place !

il y’a de cela un an, une « grosse » opération de transplantation bizzarement à trop grande échelle de palmiers à alger, à mon humble avis, ça sent plus la mafia et la corruption qu’a l’amour de la nature à proprement parler ,

je ne ferais pas la fine bouche pour autant, je parlerais toujours avec passion malgré tout et je ferais semblant de n’avoir rien compris comme la majorité des algérois qui ont gobé apparement à juger par le non débat suscité, qu’il s’agissait de palmiers « importés » de……… Biskra LOL !!! , personne n’a envie d’aller voir plus loin et vérifier cette sombre contre vérité ?

donc je disais, l’essentiel c’est que ça « meuble » Alger, l’opération qui n’est pas encore terminée, a commencé déjà à donner ses « fruits », non pas des dattes mais par la vivacité manifeste des palmiers,

pour deglet nour il faut aller à…. Blida !! non non je ne plaisante pas, il parait qu’un sahraoui de Touggourt habitant Blida a réussi machallah à faire fructifier quelques palmiers dattiers, une prouesse, que meme sous la colonisation française ( la majorité de nos arbres sont issues de la colonisation, j’ai mal au coeur rien que de l’écrire ),on n’avait pas réussi à faire cultiver des palmiers dattiers dans le Nord du pays.


Nombre de lectures: 382 Views
Embed This