DzActiviste.info Publié le sam 21 Avr 2012

LES ÉMIGRÉS ALGÉRIENS ET LE VOTE…

Partager

Campagne électorale dans le Nord de la France

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
racham h'mida, lââb h'mida

racham h’mida, lââb h’mida

La campagne électorale pour les élections législatives semble muette dans la zone 1 au nord de la France, 6 partis politiques en lice pour le scrutin prévu à compter du 8 mai en France n’ayant à ce jour animé aucun meeting.

Les “mini” panneaux publicitaires installés dans l’enceinte du consulat général d’Algérie à Lille, ne comptent que les programmes et quelques photo de candidats seulement sur les 6 engagés dans la course aux législatives pour représenter la communauté nationale de cette zone. 

Des quelques membres de la communauté, approchés , ont fait part de leur désintéressement à ce scrutin, ignorant totalement les listes affichées et le grand écran plat installé dans la grande salle d’accueil,  où se diffuse le programme “Canal Algérie” axé principalement sur la campagne de sensibilisation et des droits civiques, venue  auprès des services consulaires de Lille, entreprendre les démarches nécessaires les membres de la communauté semble plutôt préoccupés par leurs obligations quotidiennes et les difficultés qui ont à y faire face souligne une concitoyenne accompagnée de son époux et de ses deux enfants.

Salah d’une autre génération installé depuis de nombreuses années dans le nord , plus exigeante, sait ce qu’il veut, son renouvellement de sa carte d’identité est un parcours de combattant malgré ses nombreux déplacements son problème semble se prolongé or personne ne semble s’en préoccuper au motif un manque d’imprimé (???), comment ces candidats à la députation inconnus de notre communauté vont-ils pouvoir régler mon problème a-t-il estimé. «Nous aimons tous l’Algérie et tous les Algériens de France veulent se mobiliser pour elle,  pour cela nous avons besoin de personnes courageuses qui relaient nos préoccupations et soient nos porte-voix, mais ce n’est pas le cas», dit-il avec regret Kamel, la soixantaine, affirme pour sa part que les problèmes que vit la communauté nationale en France se sont aggravés sans être pour autant pris en charge ni par les instances au niveau national ni par les services consulaires. 

L’intérêt de dispenser à la communauté nationale établie en France des cours d’arabe a été évoqué par un père de famille qui désespère de voir ses enfants s’exprimer dans cette langue.

Les problèmes rencontrés par les émigrés souligne un cinquantenaire est lors des voyages en Algérie, les titres de transports affectent le budget familiale, malgré les prix l’amour de notre pays, de la famille et des amis prennent le dessus,  les difficultés douanières dans les ports d’Alger ou Oran sont infernales, en plus on nous impose une assurance frontière contracté en haute mer avec “des compagnies” d’assurances qui ne remboursent jamais les sinistres  dit-il, chose vérifié et appuyé par  un membre de la communauté nationale.

Deux couples accompagnés de leur bambins venu depuis peu de l’Agence Air-Algérie se disent  les élections présidentielles Françaises ont étouffées la campagne électorale des législatives Algérienne, de leur coté disent-ils la campagne n’est faite qu’à l’intérieur des deux enceintes publiques services consulaires de Lille et Agence Air Algérie où l’on met à disposition les prospectus “JE VOTE POUR UNE ALGÉRIE FORTE ET RÉPUBLICAINE”…(???)

Un ami  me fait part  d’ une rencontre avec un responsable , qu’on qualifie communément de “HAUT”, m’a demandé mon avis sur les élections et le pourquoi mon ralliement aux cotés des abstentionnistes , je lui ai expliqué ma démarche ensuite c’était à moi de lui poser une question : pourquoi le pouvoir dans toutes ses composantes a peur de l’abstention au point de considérer le 10 mai comme le premier novembre ou le 5juillet pour d’autres ? 
Sa reponse m’a laissé de marbre : si le peuple ne vote pas c’est le scénario à  la syrienne !!!!!
Pour expliquer sa position la réponse de mon ami a été la suivante : je considère l’abstention comme un acte responsable pour contribuer à mettre fin à une situation de misère morale , politique , économique et sociale dans laquelle ce régime nous contraint à vivre ; elle n’est nullement un appel à une intervention de quelque force que ce soit comme veut nous faire peur ce systéme !
LA QUESTION POSÉE PAR UNE CONCITOYENNE EST:  Ils vont nous tuer si on ne vote pas ?!!!  pauvre démocratie du système en place !!!

  

  

 


Nombre de lectures: 296 Views
Embed This