DzActiviste.info Publié le mer 22 Jan 2014

Les flousses par El Guellil

Partager

Jamais, au grand jamais, nous ne changerons. Les habitudes sont là, jamais le danseur ne perdra hez lektaf. Ceux qui étaient ridjaloune, debout, ont été invités à s’asseoir, obligés d’accepter des strapontins, car autour de la table des mais, pas d’hésitation, les fauteuils sont occupés. Les[…]


Nombre de lectures: 278 Views
Embed This