LES MOTS DU « SOFT POWER » DE L’ IMPÉRIALISME

Partager

« Ce large panorama sémantique de l’ultra-libéralo-colonialisme confirme à quel point le système mondial prédateur a énormément sophistiqué le langage hypocrite des deux derniers siècles. Il ne pouvait plus en rester à la caricature de la « mission civilisatrice » recouvrant mal les montagnes de turpitudes racistes. Tout à fait « normale », l’ évolution vers un langage plus insidieux mais plus criminel que jamais, face aux conquêtes populaires et prises de conscience accrues des décennies indépendantistes (…)


GÉOPOLITIQUE INTERNATIONALE


Nombre de lectures: 306 Views
Embed This