DzActiviste.info Publié le sam 26 Mai 2012

Les partisans de l’ex-FIS marchent à Kouba (Algérie)

Partager
Marche ex-Fis à Kouba.jpg

Des dizaines de sympathisants et d’anciens militants de l’ex‑Front islamique du salut (FIS) ont marché, dans l’après‑midi de ce vendredi 25 mai après la grande prière, à Kouba, sur les hauteurs d’Alger, pour réclamer notamment la dissolution de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN) élue le 10 mai dernier. « Le parti du boycott, vainqueur, appelle à la dissolution de l’Assemblée non représentante », « Le FIS réclame son droit d’être présent sur la scène politique », lit‑on en arabe sur les pancartes brandies par les marcheurs. 

Outre « le peuple réclame la chute de l’Assemblée », ou encore « Es‑sounna et le Coran rentreront au Parlement », les manifestants ont scandé d’anciens slogans des militants de l’ex‑FIS. « On ne veut ni charte, ni Constitution mais les paroles de Dieu et son prophète » ou encore « Ô Ali ! Ô Abbès ! le front va bien ».
 
La manifestation a été dispersée, quelques minutes après par les forces de l’ordre. Ali Belhadj, numéro deux du parti islamiste dissous, était au premier rang. Mais il a été interpellé par la police. Plusieurs autres manifestants auraient également été interpellés. 
 

 


Nombre de lectures: 764 Views
Embed This