DzActiviste.info Publié le dim 4 Août 2013

Les Pauvres Consommateurs Se Préparent au Pire

Partager

Or, Poisson , Dattes et Viandes Produits Interdits aux Pauvres Algériens

Par : Mohamed Ibn Khaldoun

OpérationOn se méfie lorsque le critique use de superlatifs. Et l’on se méfierait davantage si l’on savait. En effet, les déclarations des Ministres de la pêche, du commerce et de l’agriculture répétées à maintes fois et dans chaque wilaya où ils passaient. Or, Le ministre de la pêche nous impose sa propre fausse thèse que la côte Algérienne de 1200 kilomètres est pauvre en poisson. Ou le poisson se fait rare chez nous. En réalité le poisson ‘’Algérien’’ meure de vieillesse, le problème de sa cherté ne vient pas de sa rareté, mais tous simplement de la politique économique de Bouteflika, la cause est dû à l’exportation et à l’alimentation des grands hôtels de luxe et aussi comme il est propagé chez tous les citoyens, le poisson est vendu aux espagnols dans le large et à l’aube, pendant que nous dormons sur nos deux oreilles, des transactions occultes se fassent au large et à la vue des gardes des côtes !!! Bien sur, certains journalistes ou la plupart, prennent pour argent content toutes les déclarations des ministres, sans commentaires ni correction. Comme si c’était un Coran. Le ministre Algérien à toujours raison même s’il ne dit pas la vérité. il.
Le poisson comme les dattes, plus de dix millions de palmier dattier en Algérie, mais ce fruit demeure cher très cher et pas du tous à la portée des bourses des pauvres Algériens. Et là aucun ministre ne peut déclarer la rareté comme le poisson dans l’eau. L’Algérien est privé des meilleurs dattes de son pays, puisqu’ ‘il est exporté vers les étrangers qui parait, ils sont digne de se servir du déglat Nour, que le pauvre Algérien ne connait que par le nom. Des enfants Algériens que nous avons rencontrés, ils sont âgés de 10 à 17 ans, ont jurés tous qu’ils n’avaient jamais dans leur jeune vie mangé de la Crevette ou des belles dattes de Deglat Nour. Ces jeunes en malnutrition dans tous les domaines, ne souhaitaient que partir vers l’Europe et ne plus rester dans leur patrie, mal gouvernée disaient tous. Malgré leurs âge ils sont très bien politisés ces jeunes, comme Nasser Eddine qui n’a que dix ans, il nous raconte des thèmes sur la corruption à la Mairie, pour le logement, pour le travail et même il va plus loin ce gosse pour dire que pour ne pas effectuer son service militaire, il doit ‘’Tousser’’ !

L’inflation cette année avec les augmentations des prix de produit de première nécessité, devant le silence des pouvoirs publics cette année est de l’ordre de 30 à 41 %. Tandis que les prix des viandes rouges et blanches, ne sont plus à la portée de la grande majorité. Les citoyens commencent à réfléchir sur la gouvernance d’Abdelaziz Bouteflika, qu’ils jugeaient aujourd’hui, médiocre, les citoyens ciblaient l’APN (l’assemblée Nationale populaire) et le gouvernement de Sellal. Enfin c’est cette braise qui chauffe mais que devient-elle le mois du Ramadhan !? Les appels d’alarme n’ont pas eu d’écho auprès des décideurs. Et c’est grave pour l’ensemble des algériens appauvrit et pour le pays.


Nombre de lectures: 665 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>