DzActiviste.info Publié le dim 18 Août 2013

Les peuples arabes entre le gangstérisme médiatique de l’Occident et la trahison de leurs élites.

Partager

Said radjef

2629134-revoltes-arabes-le-nouveau-defi-islamisteDans le monde arabe, il y a une majorité écrasante qui ne se reconnaît ni dans la dictature, ni dans l’Islam politique et encore moins dans les minorités extrémistes. Mais face au gangstérisme médiatique de l’Occident et la stupidité des élites arabes, la majorité a l’impression d’être la minorité. De ce fait, elle se marginalise, elle se résigne et renonce à se manifester et à faire valoir ses droits. Mais regardez donc la couverture médiatique réservée aux événements douloureux qui secouent depuis quelques jours l’Egypte : on a l’impression que dans ce pays, il n’existe que des militaires et des islamistes devant lesquels l’Occident tente de jouer à l’arbitre pour calmer les esprits.

Or, l’Egypte, nourrie à la sève de l’Islam populaire, de la tolérance et des valeurs universelles, ne peut être traduite par les militaires et les islamistes. Ils ne constituent même pas les ¼ de la population globale égyptienne ! Que pensent les autres ¾, quelles sont leurs attentes, que souhaitent-ils ?… L’Egypte majoritaire et authentique est l’otage d’un gangstérisme médiatique sans précèdent. Elle l’est grâce à la complicité des élites arabes. Car, tout autour du monde arabe, il y a des leaders d’opinions stupides et charognards. Au lieu de traduire les attentes de leurs peuples et faire valoir la voix de la majorité, ils font le jeu des puissances occidentales, portées par l’instinct de prédation.

Les égyptiens, tout comme les algériens, les palestiniens, les libyens, les syriens…sont coincés entre le gangstérisme médiatique de l’Occident et la trahison, voire la lâcheté de leurs propres élites.


Nombre de lectures: 785 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>