DzActiviste.info Publié le jeu 10 Oct 2013

Les usagers du CCP Entre les Favoris et les autres. Grandes bagarres ce matin à Oran

Partager

I.M

ccp_chèqueLe phénomène d’Algérie Poste avec ses usagers en particulier ceux du CCP, ne cesse de prendre de l’ampleur. Après le défaut de liquidité, l’Absence de la Connexion, du personnel et d’imprimante, vient s’ajouter le favoritisme. Notre enquête a déterminé que dans la plupart des agences d’Algérie Poste, certains titulaires de comptes se font payer sous le comptoir et sans passer par l’attente infernale. D’autres peuvent attendre deux ou trois jours pour pouvoir retirer leur argent. Une humiliation caractérisée est ainsi provoquée dans ces agences postales de la wilaya d’Oran.

Ainsi, dans la matinée de ce jeudi, plusieurs protestations ont été enregistrées à l’encontre de certains receveurs et personnels qui favorisaient les uns au détriment d’autres dans l’attente, où de grandes chaînes sont formées. Deux grandes bagarres ont eu lieu entre les usagers à la Senia et à Bir El Djir. Des usagers accusent certains personnels, d’agissements illégaux, ils « rendent service » à ceux qui laissent le pourboire entre 200 et 300 da, ces derniers ne se déplaçant que pour recevoir sous le comptoir leur argent selon les déclarations de ces usagers, cependant il n’y a jamais de fumée sans feu.

Rappelons, que l’ancien ministre avait déclaré fin 2012, en public et à travers les médias tous corps confondus, qu’à partir du mois d’avril 2013, les usagers du CCP en particulier les dizaines de milliers de retraités, auront le choix de retirer leur pension entre les agences postales et les banques. Unee nouvelle forme de chéquier a été imprimée et envoyée aux usagers, pour s’adresser aux banques. Or nous sommes aue mois d’octobre et aucune exécution de cette nouvelle procédure n’a eu lieu, impossible de se faire payer par la banque. Actuellement les postes ne peuvent plus honorer leur engagement envers leurs usagers, puisque les fonds distribués, une ou deux fois par semaine, ne peuvent satisfaire les demandes. Nous avons tenté de connaitre le point de vue de la direction de wilaya d’Oran, mais sans succès, cette direction adopte le mutisme et le laisser faire. Notre visite aux agences postales de la daïra de Boutlelis par exemple, nous a confirmée, une certaine carence d’Algérie Poste. D’abord l’agence Ahmed Zabana de Misserghine est dépourvue d’une imprimante, le personnel présent est employé du filet social. A l’agence du centre, un seul et unique employé du filet social manipule l’ordinateur, l’imprimante et chargé uniquement des usagers du CCP, aucune facture des charges et versements d’argents, mandats ou vente de timbres n’est acceptée ! Au niveau du quartier El Wiam, un siège d’Algérie Poste a été détourné par un citoyen, et l’emploi illégalement en qualité de garderie d’enfant !

Au niveau de l’agence Hai Rabah, le défaut de liquidité est permanent, à Bouyakour le même problème est constaté et à Boutlelis c’est la chaîne humaine interminable, comme au niveau de la daira de la Senia et à Tlelat , Boufatis, Benfréha et à la daira de Gdyel.

Devant cette situation statique depuis plus de deux ans, les citoyens usagers, appellent les instances concernées à trouver rapidement une solution.


Nombre de lectures: 1738 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>