DzActiviste.info Publié le ven 10 Août 2012

Les vacances suisses de Bouteflika dans une résidence de l’ambassade achetée 25 millions d’euros

Partager

Où est-il ? A Alger où il recevrait discrètement ses ministres pour ses audiences ramadanesques ou à l’étranger ? Est-il en vacances comme certains de ses collègues au monde ou est-il malade? La dernière fois que le président Abdelaziz Bouteflika a fait une brève apparition publique ce fut le lundi 16 juillet pour recevoir le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. Depuis, il s’est éclipsé et sa disparition qui dure depuis 25 jours suscite interrogations.


Selon plusieurs sources concordantes que nous avons interrogées, le président s’est envolé au début du mois de ramadhan vers la Suisse pour y passer ses vacances d’été.
Sur place, le chef de l’Etat et le staff qui l’accompagne ont élu domicile dans une superbe résidence situé dans la périphérie de Genève. Plus précisément dans cette résidence propriété acquise par l’ambassade d’Algérie en Suisse pour la coquette somme de 30 millions de francs suisses (environ 25 millions d’euros).
Le président devait y rester encore quelques jours avant de regagner Alger. Des sources indiquent que le président s’y trouve encore alors que d’autres soutiennent qu’il a désormais regagné Alger.
Alors que des sources s’étaient confiées à la presse faisant état d’audiences qu’organiserait le président avec ses ministres, M. Bouteflika a choisi ce coin de la Suisse où il a l’habitude de séjourner durant l’année pour des soins ou comme lieu de villégiature.
• Lire  Les rumeurs le disent gravement malade : Les étranges absences du président Bouteflika
La Suisse, une contrée très prisée par l’ancien ministre des Affaires étrangères, élu président en 1999 puis réélu deux fois de suite en 2004 et en 2009.
Au cours des années 1980 et 1990, M. Bouteflika passait une bonne partie de l’année à Genève. En 2005 après son hospitalisation au Val de Grâce pour un cancer hémorragique, il a séjourné à plusieurs reprises dans la clinique de Genolier, sur les hauteurs de Nyon et descendait à l’hotêl Métropole.
Mais depuis l’acquisition de cette magnifique propriété de 34903m2, il semble que le président et son entourage préfèrent la discrétion de celle-ci.
Rachetée en 2008, cette propriété qui comporte une bâtisse principale et une annexe située en bordure de parcelle, sise dans la commune de Pregny-Chambésy, devait initialement servir de siège pour la mission permanente d’Algérie auprès de l’ONU.

Vue aérienne de la résidence achetée par l’ambassade pour 30 000 000 francs suisses
 C’est à ce titre qu’elle a été acquise et réaménagée non sans quelques grincements de dents. Bien que la mission permanente d’Algérie auprès de l’ONU à Genève a la même adresse que celle de cette propriété, cette dernière n’a jamais servi aux représentants de cette mission mais plutôt au président, à son entourage et à ses amis.
La mission onusienne algérienne occupe une autre villa, sur les bords du lac Leman,à deux battements d’ail d’une mouette de cette propriété achetée en 2008.
• Consulter le siège de la mission permanente de l’Algérie à Genève
En 2009, les Algériens ont entrepris des travaux de construction d’une clôture consistant en un muret en béton de 80 centimètres de hauteur, surmonté d’épais barreaux métalliques, sans le consentement du conseil municipal de la commune qui s’y est fermement opposé. Toutefois, la mairie  finira pas être déboutée de sa requête suite à une décision venue d’en haut.
• Lire le compte rendu du conseil municipal qui fait état de travaux dans la résidence sans autorisation de la Mairie
C’est donc dans ce havre de paix, loin des regards indiscrets et de ses compatriotes, que le président Bouteflika, 75 ans, s’est offert quelques jours de vacances cet été 2012.
Photo : l’entrée de la résidence avant les travaux de 2009

Lire l’article original : Les vacances suisses de Bouteflika dans une résidence de l’ambassade achetée 25 millions d’euros | DNA – Dernières nouvelles d’Algérie


Nombre de lectures: 1382 Views
Embed This