DzActiviste.info Publié le dim 12 Août 2012

L’étrange étranger

Partager

Quoi qu’il représente, un Syrien en Algérie reste un étranger en Algérie et, comme tout étranger en Algérie, il est souvent mal vu par les Algériens de l’Algérie. Pourtant, à bien regarder, l’étranger est bien présent sur cette étrange terre d’oranges orange. L’Algérien roule dans des voitures étrangères et capte des chaînes étrangères, aime les bananes colombiennes, le Coca américain, le cacao ivoirien et la harissa tunisienne. Quand il parle dans son téléphone finlandais ou japonais, il commente le dernier match de Barcelone, s’habille à l’occidentale ou à la saoudienne, boit son café yéménite ou son thé indien, mange de la chorba turque et de la mayonnaise extraterrestre, tout en fumant du cannabis marocain. A la fête de l’indépendance, il a fait exploser des pétards chinois et s’est rassemblé au grand monument aux martyrs d’Alger, construit par des Canadiens, et ceux qui n’y étaient pas quand même pu voir sur leur téléviseur coréen une chorégraphie faite par un Libanais. C’est tout ? Non.
L’Algérien est souvent lui-même étranger à son propre pays, à ses mœurs et à ses pratiques,  l’Algérien veut épouser une étrangère quand l’Algérienne veut se marier à un étranger, l’Algérien déteste les papiers, mais adore les visas, a souvent la tête ailleurs, mais toujours les pieds dans des baskets cousues par des enfants pakistanais. La langue officielle du pays était une langue étrangère à l’origine, tout comme le découpage du pays a été fait à l’étranger. Encore ? Cette chronique est écrite en français, les Chinois construisent les logements, les généraux sont jugés en Suisse, le premier opérateur de téléphonie mobile est un Egyptien, le whisky le plus vendu est écossais, le pétrole extrait par les Américains et le système informatique du ministère de la Défense installé par des Sud-Africains. Enfin, l’actuel président est né à l’étranger. Vive l’indépendance ! A bas les étrangers !

Chawki Amari Elwatan


Nombre de lectures: 327 Views
Embed This