LETTRE à JEAN FERRAT, par Philippe Torreton

Partager

Jean, J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Entraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré ! Philippe Torreton (Hamlet) en 2011 au Château de Grignan© Olivier Perriraz Pardon de t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que Le Figaro comme (…)


CULTUREL


Nombre de lectures: 355 Views
Embed This