DzActiviste.info Publié le sam 31 Jan 2015

Lettre au général Salah Gaid

Partager

gaid-salahBonsoir mon général,

C’est dans cette période obscure que traverse un grand nombre de pays arabes et africains que j’ai senti le besoin de m’adresser à vous en votre qualité de premier responsable de l’institution militaire. Non pas pour charger l’ANP, mais pour vous faire part de l’angoisse et de l’inquiétude de larges couches du peuple algérien. Il y a à peine quelques mois de cela, vos compagnons d’arme, en l’occurrence Hocine Ait Ahmed, Sadek Hadjres et Mouloud Hamrouche déploraient les dangers qui guettent à nouveau la nation algérienne.  » Il est tout de même triste qu’après tant d’années de larmes, de sang, de souffrances et de sacrifices pour la liberté des peuples, l’Algérie et les pays africains se retrouvent à nouveau face à la même situation obscure d’il y a un demi siècle », avait martelé l’un d’eux.

Quelques heures avant sa mort, le président français François Mitterand avait déclaré à ses confidents que son pays est en guerre contre les USA. « Une guerre sans morts mais à mort contre les USA », avait-il encore ajouté sans toutefois préciser pourquoi ces deux pays frères qui appartiennent à la même famille capitaliste depuis toujours sont en guerre. Quelle est donc cette proie sur laquelle les deux puissances ont décidé d’en découdre avec les hostilités et « une guerre à mort » ? Les pays arabes et les pays africains seraient-ils donc cette proie à l’origine de la guerre qui oppose la France aux USA?
Bien sur, tous les militants de villages au Djurdjura et à travers tout le territoire national savent désormais que l’Algérie est devenue depuis quelques mois cette souris que doivent à tout prix capturer les chats capitalistes. Ce qui se passe sur nos frontières au Sahel ne laissent aucun doute sur les intentions expansionnistes de ces chats…

Alors que le chat capitaliste très rusé, recourt à tous les subterfuges pour nous capturer, surgissent subitement ici et là à travers le pays les minorités extrémistes de tout bord idéologique, répandant haine, colère et « fitna » parmi le peuple uni par tant de siècles de souffrances et de sacrifices. Mon général, ces minorités extrémistes sont-elles des minorités qui n’en font qu’à leurs têtes, ou sont-elles comme le laissent entendre les bruits alarmants de la rue des minorités de services téléguidées par des cercles occultes de votre institution?

Il ne viendrait à l’esprit d’aucun nationaliste de douter de votre patriotisme toujours pointilleux et ferme, de votre engagement profond de servir toujours et partout les intérêts du peuple et de la république .Mais nous avons besoin de savoir ce qui se passe dans notre pays, dans notre région du Maghreb de plus en plus bousculée par les tentations séparatistes et les groupuscules intégristes islamistes ou autres. Des tentations séparatistes et minoritaires, alors qu’à travers l’imaginaire collectif, à travers les mythes et la littérature commune portée par d’illustres intellectuels, l’Algérie et le Maghreb sont un seul et même peuple, une seule et même civilisation forgée par l’amazighité, l’arabe et l’Islam. Le peuple pour être fort, pour soutenir ses institutions et défendre sa liberté doit savoir la vérité.

Par Said Radjef


Nombre de lectures: 1508 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Khaled dit :

    L’Algérie à besoin d’un super chef militaire puissant dans le patriotisme et l’amour de la patrie. Mon cher Said on ne pense pas que M. Gaid vous entends de la bonne oreille. Même Si Mohamed Hamrouche vous le confirme et tous les anciens cadets.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>