DzActiviste.info Publié le mer 24 Avr 2013

Lettre aux opposants algériens.

Partager

Par Said Radjef

la-marche-de-l-opposition-bloquee-par-la-police-a-alger-photo-afp-farouk-baticheMessieurs de l’opposition, c’est le changement que vous désirez ou bien c’est la place du pouvoir que vous convoitez sournoisement? Si c’est le changement que vous voulez réellement, il n’y a rien dans votre démarche qui indique que vous militez réellement pour cette option.

Messieurs de l’opposition, avec quoi allez vous réaliser le changement, alors que vous avez volontairement abandonné tous les outils (l’école, la communication et la justice) si nécessaires à la réalisation de ce changement, entre les mains du pouvoir ? Il ne suffit pas de dire que Bouteflika est un salopard et que Taffer, Guenaizia, Dda Salah Gaid « la pièce », Djebbar, Tartag… sont des voyous qui ne pensent qu’à leur ventre et à se remplir les poches. Ce discours est stérile. Il n’est d’aucune utilité au peuple. Qui parmi le peuple ne sait pas qui est au juste le régime algérien ? Du matin au soir, vous misez sur une hypothétique guerre des clans au sein du sérail pour vous manifester et inciter le peuple à sortir dans la rue. Chacun de vous espère au fond de lui-même qu’un clan du régime va l’adouber et le soutenir dans sa démarche.

Vous faites fausse route, messieurs de l’opposition. Le régime contrairement à vous, est uni. Il n’y a pas de guerre entre Boutfelika et l’armée. Entre eux, c’est la lune de miel qui se poursuit depuis 1958 à ce jour. D’ ailleurs, le régime a toujours été uni et solidaire depuis le 1er novembre 1954 à ce jour. Toutes les voix discordantes ont été étouffées dans l’œuf. Mais regardez donc ce qu’ils ont fait d’Abane, de Lamine Debaghine, de Messali ! Krim, Boussof, Bentobal, Ouamrane, Zighout, M Cherif, S Mohammedi, B Chihani, A Laghrour, Ben Boulaid, A Mellah ont agit comme un seul homme contre ceux qui mettaient en péril le pouvoir qu’ils détenaient au nom de la mitraillette. A l’occasion, ils se sont même autoproclamés commandants politico-militaires pour contrer l’intelligence de Abane et anéantir les résolutions de la Soummam. Plus proche de nous encore, l’exemple de Krim et de Kasdi Merbah, deux hommes forts du système algérien qui ont été sacrifiés pour permettre au régime de se maintenir et de maintenir sa cohésion, sa force et son union. Non messieurs de l’opposition, le pouvoir n’est pas divisé. Il sait ce que signifie pour lui la division : la mort.

Certains parmi vous, en désespoir de cause, tournent déjà le regard vers d’autres horizons en exhortant l’Occident d’intervenir dans les affaires internes du pays. Dans un vulgaire accoutrement d’un CNT bis, ils ont fait feu de tout bois, allant jusqu’au ridicule lorsque sans la moindre gêne, ils ont appelé l’Occident à armer l’opposition syrienne. En agissant ainsi, ils se voyaient déjà à la place des dirigeants algériens, sans se soumettre à la sanction du suffrage universel. Non messieurs de l’opposition, le peuple algérien est un peuple souverainiste et patriote. Ce n’est pas ce changement qu’il attend et qu’il espère. Au fait, le peuple rêve d’un changement authentique, conforme à ses aspirations, un changement dont il serait le principal artisan. Mais privé du savoir, de l’école, de la science et de la communication, il ne sait comment agir.

Dire que vous ne savez pas ce que signifient l’école et la communication dans la restauration d’un Etat de droit, dans la perspective d’un changement radical et pacifique, ce serait faire offense à votre intelligence. Vous savez de quels outils vous devez vous saisir pour réaliser le changement, mais vous refusez obstinément de le faire. Parce qu’égoïstes vous n’êtes pas si différents des dirigeants que vous vilipendez à longueur de journée. Votre égoïsme est tel qu’aucun parmi vous ne veut s’unir avec l’autre pour permettre au peuple de se réapproprier son destin. Vous vous êtes volontairement dessaisi de tous les instruments de lutte nécessaires à l’opération de changement. C’est pourquoi le régime si honni par le peuple ne vous craint pas. Vous êtes ses meilleurs alliés.


Nombre de lectures: 1334 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>