DzActiviste.info Publié le mer 21 Mai 2014

Lettre  républicaine mais bananière  aux enseignants algériens.

Partager

Ecole privéeBENALLAL Mohamed

 

Ils auront à ingurgiter, comme je sais pertinemment que les quidams ne sont pas tous probes, ni tous raisonnables encore moins impartiales.

Mais Messieurs les professeurs, instituteurs et instructeurs de grâce enseignez  à nos élèves, collégiens et lycéens  les principes de  vie  du quotidien Algérien.

Que pour chaque  faux preux, il ya un polisson malléable.

                Que pour chaque  grand questeur égotiste, il ya un responsable consciencieux soumis.

                Rapprochez les de la concupiscence, si vous vous avez l’art de leurs inculquer les secrets du diable allant du rire au mal et du mal au pire.

                Ne perdez point votre temps à leur apprendre la morale, les valeurs, les normes, la plèbe et l’agneau ont suffisamment d’herbes pour brouter.

                N’oublier pas de leurs propager que pour chaque ennemi- ami, il ya un ami –ennemi et un donnant -donnant.

                Le cursus prendra trois bons mauvais paliers ca c’est du déjà connu.

                La reforme scolaire s’est faite à la Claudette.

                Apprenez- les à fêter tout mal acquit et à ignorer les insuccès.

                Une mauvaise note est un tourment  pour l’enseignant.

                Mais je vous en supplie apprenez leurs ; que les dinars volés ont beaucoup plus de valeur  dans ce pays, que des dinars gagnés par de la sueur.

                Que l’enseignant fasse son marché  à travers sa leçon de choses.

               Que travailler est un supplice et spéculer est un désire plaisir

               Inculquer leurs de grâce,  si vous savez les bêtises de ce monde.

               Penser et réfléchir ne font plus le moine ni l’érudit.

              Tout en leurs laissant un temps cool  pour apprendre  les manigances, les diableries, les magouilles et les machinations  des resquilleurs.

              Eduquez les   pour qu’ils soient bien plus avouables de  frauder que de sécher, même si tout le peuple leurs disent  ca ne va pas !dit donc !

              Cultiver leurs le comportement  d’être dur avec les indulgents  et mou avec les durs.

               Apprenez-leurs à n’écouter que le son  et la musique de l’argent et ignorer les humains.

               Guider les vers les sentiers du mensonge et de ne retenir que les mauvaises choses.

               Transmettez leurs  la préférence d’être plutôt sévère et triste et d’avoir un cœur dur.

                Professez leurs un  caractère cynique et de savoir se moquer des gens  de biens.

                Eduquez les à être trop indulgents avec les fripons

                Khalifa,Chakib Khalil et consorts représentent la personnification de l’Etat, du pays et la perversion.

                Initiez les à s’entourer de gens musclés par l’ « épaule » et ne plus prendre en considération la qualité du cerveau penseur.

               Transmettez leurs la manière de capsuler les oreilles devant les doléances  du petit peuple appelé « Ghachi ».

Et de se tenir prêt, valise d’euro à la main pour prendre le premier avion vers la suisse.

               Traitez les doucement  et encourager les,  car l’unique épreuve du vol permet de faire  d’eux  de véritables truands.

               Apprenez leurs toujours à n’avoir confiance en personne, ni en soi-même et  vous les  formiez pour devenir  de véritables anthropophages qui dévoreront  la richesse de ce  pays.

              C’est une supplique mais voyez vous Madame, ce que  l’ex. Seigneur  de l’éducation nationale a pu usiner  comme écoliers, collégiens et lycéens.

                l’ANEM, l’ANSEIJ … «  k chiettes », la cannette, le joint, Harga, M’harga, hogra   prendront en charge ces ex. élèves, collégiens et lycéens.

 

 


Nombre de lectures: 146 Views
Embed This