L’HISTOIRE DE L’ ALGÉRIE AU MIROIR DES CHERCHEURS ÉTRANGERS

Partager

Le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie coïncide avec la montée en puissance d’une nouvelle génération d’historiens et d’historiennes, dont beaucoup sont anglo-saxons. Leurs approches marquent un « désenclavement » du tête-à-tête algéro-français comme l’a confirmé le récent colloque organisé par le professeur Martin Thomas à l’Université de Portsmouth (Royaume-Uni) [1], du 15 au 17 mars 2012 sur le thème des « révolutions algériennes et arabes ». La perspective se voulait explicitement « internationale (…)


2012 : 50ème ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE


Nombre de lectures: 326 Views
Embed This