DzActiviste.info Publié le lun 27 Mai 2013

Libérez Prométhée (1) !

Partager

mgpromethee2Les refoulements .Les peurs des raisons, celles des folies et aussi des guerres. Les courses effrénées vers nulle part. Le spectacle des massacres à la télévision. Les enterrements pourquoi je m’y rends le moins souvent ? L’amour des fleurs. Se plaindre de ne pas être riche. De ne pas avoir de vacances et voyager. S’inquiéter pour la famille, les enfants.

Se réveiller, souvent de bon matin déjà inquiet ; s’occuper aussi de nécessités jusqu’aux soirs. Être là, qu’aux mêmes gestes et leurs absences. S’inquiéter à sortir les poubelles Et toujours dans ma tête rien n’y fait. Je m’applique à écrire et non à me libérer d’abord. Avant tout. Sans être souciant afin de me libérer de mes chaînes. Sans m’en foutre des regards qui m’épient. Et du qu’on dira t-on. Sans me soucier Des femmes qui m’ignorent. Des amis et amis absents. A me surveiller et surveiller notre maison, mes livres, mes économies.

Pourtant Il y a des matins heureux. Ceux, après des nuits de demi-sommeil. La lucidité aux rendez vous. Et je me sens humain exister, à faire bousculer dans ma tête les mots. Je ne me prends la tête Ni pour le travail, ni quand je m’applique à Ne rien faire. S’en foutre de tout : de ma fidélité chez le boulanger, ou pour mes courses au marché. Des maladies permanentes de ma mère, dont les mots me culpabilisent tout le temps. De l’indifférence de mes frères sourds à mes appels. De l’actualité du jour ici et dans le monde…
Oui commencer vraiment à réfléchir à tout ce que je fais. Pourquoi je suis ici ? Qu’est ce qui m’y retient ? Qu’est ce que je sens ? Comment je vis ? Que me reste-t-il à vivre ? Qu’est ce que j’ai envie de faire ? De réaliser ?

Vous conviendrez que c’est de bonnes initiatives et résolutions ! Mais vous me direz aussi sûrement pourquoi avoir tant tardé à l’éveil. Je vous aviserai peut être une fois des raisons, de l’exil en mon pays.

1) Terme de la mythologie. Titan, fils de Japet ; il déroba le feu du ciel et le donna aux hommes ; pour cela, Jupiter le fit enchaîner sur le Caucase, où un vautour lui ronge le foie

De Boghni le 27/05/2013
Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 561 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>