DzActiviste.info Publié le dim 8 Déc 2013

L’indice de corruption 2013 de Transparency International classe l’Algérie à la 94e position mondiale

Partager

Mardi 03 décembre 2013

La corruption, un des maux de l’Algérie de 2013 (DR)L’ONG internationale de lutte contre la corruption dans le monde, Transparency International (TI) a rendu public mardi, son classement de l’Indice de perception de la corruption (IPC) dans le monde. A l’image des précédents sondages, l’Algérie y occupe une position peu réjouissante : 94e sur un total de 177 pays avec une note de 36 points sur 100.
L’indice de perception de Transparency classe les pays en fonction du degré de corruption perçue dans les administrations publiques et la classe politique, dans les pays concernés par le sondage. L’IPC de TI concentre son attention sur la corruption dans le secteur public et définit la corruption comme l’abus d’une charge publique à des fins d’enrichissement personnel. L’indice est établi à partir de données recueillies par 13 institutions internationales – parmi lesquelles la Banque mondiale, les banques asiatique et africaine de développement ou encore le Forum économique mondial – est compris entre zéro pour un pays perçu comme « hautement corrompu » et 100 pour un pays considéré comme « très vertueux ».


Nombre de lectures: 274 Views
Embed This