DzActiviste.info Publié le ven 11 Avr 2014

L’Inquiétante Une d’El Watan est elle exagérée ?

Partager

Notes perso : au delà de toute manipulation partisane ( en algérie, manipulation partisane veut dire clan du pouvoir contre un autre clan du meme pouvoir ) il ne faut pas attendre une alarmante page une d’un quotidien pour s’inquiéter de ce qu’on constate déjà et sans devoir lire aucune presse ou apprendre quelque chose d’un quelconque média,

le sans précédent d’un candidat absent pour une élection, présidentielle par dessus le marché, justifie toutes les inquiétudes, alors si on commence à voir le chamboulement géopolitique à travers le Monde et précisement dans notre région, on peux penser que rien n’est du au hasard et que tout est bien préparé pour….le pire.

A la une Actualité Le mandat de toutes les inquiétudes

Ils ont une entreprise, sont au chômage, s’engagent dans une association… Tous expriment la même crainte : le 4e mandat ne réglera pas la crise de système. Il ne permettra pas d’affronter les importants défis, internes et régionaux, qui attendent le pays. Il risque même d’hypothéquer notre souveraineté et la cohésion de l’armée et de la société au nom de l’intérêt suprême : le contrôle de la rente, seule logique économique et politique.

Les jeux sont faits. Tout le monde a compris que le scrutin était plié, le 4e mandat acquis, l’histoire préemptée. Aux propos alarmistes tenus par la classe politique – Ali Fawzi Rebaïne a estimé que le refus du pouvoir de tout dialogue sérieux avec les forces de l’opposition fait «courir le plus grand risque au pays», Karim Tabbou a qualifié le scrutin de «stérile et infécond», d’«opération de confiscation du temps», Karim Younès a prévenu qu’une «dérive risquait d’entraîner le pays dans le chaos»…– se greffe une actualité particulièrement anxiogène.

CONTINUEZ L ARTICLE D EL WATAN


Nombre de lectures: 196 Views
Embed This