DzActiviste.info Publié le mar 16 Oct 2012

L’Observatoire Algérien Des Droits de l’Homme condamne fermement la violence intolérable employée envers les militants et syndicalistes à Sétif

Partager

L’Observatoire Algérien Des Droits de l’Homme condamne fermement le comportement brutal, digne d’un autre temps, de la gendarmerie nationale qui s’en est pris violemment aux militants et syndicalistes venus marquer leur solidarité avec le syndicaliste Saad BOUREKBA, qui devrait être auditionné aujourd’hui, mardi 16 octobre 2012 par le procureur du tribunal de Sétif.

Saad BOUREKBA a été accusé par le même tribunal de détérioration du matériel informatique et licencié juste après ces accusations. Mais ce qu’il faut retenir dans cette affaire est qu’il est le militant qui a soutenu tous les mouvements de protestation du corps de la justice Algérienne, notamment, celui des greffiers.

Les militants ont été tabassés, lynchés et même mordus puis interpellés et relâchés 2 heures plus tard.
L’Observatoire Algérien des Droits de l’Homme se montre très inquiet quant à la situation des droits de l’Homme qui s’aggrave de plus en plus en Algérie.

L’Observatoire Algérien Des Droits de l’Homme interpelle l’Etat Algérien, et lui demande de prendre ses responsabilités quant à ces dépassements intolérables de la part d’institutions, censées protéger leurs citoyens.


Nombre de lectures: 567 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>