DzActiviste.info Publié le lun 14 Mar 2016

Lorsque l’ANP communique bien et part à la conquête des nouvelles technologies.

Partager

Par Said Radjef

12321243_10206151702297669_1970304030151445523_nA la fin de la Seconde Guerre mondiale, moment phare de l’apparition des ADM, on était incapable de prévoir la révolution Internet qui aurait lieu un demi siècle plus tard et ce, alors même que les premières recherches sur cette technologie avaient timidement débuté dans l’Allemagne nazie en plein déclin. Depuis de nouvelles formes de spoliation ont vu le jour…

Jamais dans l’histoire de notre pays, le peuple n’aura été aussi proche de son armée qu’aujourd’hui. Pourtant des épisodes douloureux très récents laissaient prévoir le pire, mais la réalité est là aujourd’hui: au moment ou la mondialisation crache à la face de l’humanité de nouveaux défis, de nouvelles menaces, une criminalité (une colonisation) avec de nouveaux visages et un gangstérisme scientifique sans précédent, le peuple se ressoude comme un seul homme autour de l’ANP. Donc c’est au moment ou la mondialisation impose de nouvelles règles de jeu particulièrement contraignantes, devant lesquelles de nombreuses souverainetés ont volé en éclats, que l’ANP rétablit la confiance, la crédibilité opérationnelle incontestable en mettant nos forces au niveau d’équipement et d’entraînement des armées les plus modernes Au cours de ces dix dernières , notre armée a su dépasser le retard pris par le rythme de modernisation des équipements et l’effort en matière de recherche et technologie…

Le mérite en cela revient également au patriotisme des partis politiques qui ont su dépassé leurs divergences et se replacer dans le cadre des priorités de l’Etat algérien confronté à de nouvelles menaces…

Said Radjef


Nombre de lectures: 1811 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>