DzActiviste.info Publié le sam 6 Oct 2012

Madinate El-Hayat à Lakhdaria Wilaya de Bouira, renoue avec l’action

Partager
Les habitants de Madinate El-Hayat, située à 5 km à l’est de Lakhdaria dans la wilaya de Bouira ont décidé  mardi passé, le 02 octobre 2012 d’entamer la deuxième phase de leur plan d’action et cela dans le but de mettre fin à l’usage de la décharge publique installée à coté de leur village, un cauchemar qui hante leurs nuits, leurs vies et constitue un danger pour toute la population de cette localité et celle des villages limitrophes à l’exemple de Zbarboura.           En effet, les habitants ont constitué un barrage humain à l’intérieur de leur village pour bloquer l’accès aux camions qui transportent les ordures venant de différentes régions et même de l’extérieur de la wilaya d’après les révélations de certains citoyens ayant pris part à l’action.
A notre arrivée, nous avions trouvé le chef de la Daira de Lakhdaria sur le lieu de l’action, accompagné d’une équipe de la gendarmerie nationale. Pour les habitants, c’est une première . ils sont venus pour discuter avec les protestataires et espéraient, trouver une solution qui arrangerait les deux camps et pouvoir trouver une issue favorable au problème de la décharge publique installée depuis 1984 à Madinate El-Hayat.
Les discutions étaient rudes car à vrai dire, on pouvait facilement comprendre que le chef Daira n’était pas là pour en débattre mais bel et bien pour imposer la décision qui a été prise y a quelques jours quand les services de l’ordre ont envahit à l’insu de la population, le village, pour sécuriser les camions d’ordure et permettre le retour de la décharge. 

Il faut signaler que ladite décharge a été arrêté une année auparavant et cela, suite à un mouvement de protestation qui a donné fruit à un accord signé par le président de la commune et ses élus mettant fin au problème. Donc,  le retour de cette décharge est considéré par les habitants de Madinate el-Hayat et Zbarboura comme une violation à l’accord signé l’année passée.
Malheureusement les deux camps n’ont pas fini pour trouver cette accord tant attendu par la population puisque, et il faut le signalé, le chef Daïra était très offensif dans ces propos, il est arrivé même a leur dire que s’il n’accepte pas le retour de la décharge, il lui sera impossible de les protégés d’un éventuel retour des services d’ordre au village. Un comportement et des propos qualifiés d’irresponsables par les citoyens de Madinate El-Hayat.
A la fin de notre rencontre avec eux, les habitants nous ont affirmé leur entière engagement quant à la suite de leurs actions et déclarent qu’ils continueront le mouvement de protestation jusqu’à satisfaction de leur revendication.

Voici, quelques témoignages recueillis lors de l’action du 02 octobre 2012 :


Nombre de lectures: 928 Views
Embed This