M’AS-TU-VU EN HADJ ?

Partager

par Arezki Metref Le Soir d’Algérie “ICI MIEUX QUE LA-BAS” le 28 octobre 2012 De mon temps — celui de Sidna Nouh, le Noé des autres —, Aâmi l’Hadj, c’était vraiment quelqu’un. Mieux, c’était même quelque chose. Une rareté. Rare pour une foule de raisons. Des Hadj, il y en avait, quoi ? Allez, deux max par circonscription électorale du deuxième collège. Autant dire un pourcentage statistiquement insignifiant qui génère la rareté. Rare aussi parce que ce qu’on pourrait appeler le profil du Hadj n’était (…)


TRIBUNES, ACTIVITÉS, LECTURES


Nombre de lectures: 334 Views
Embed This