DzActiviste.info Publié le jeu 23 Mai 2013

MAZAL 3ANDKOUM LAOUJAH T’CHOUFOU FINA !

Partager

Issabat eloussousA. Laïbi

La gestion de la communication officielle dans notre pays a toujours été des plus lamentables. DOK nous avait déjà assuré que nos frontières étaient « bien gardées, bien contrôlées et bien maîtrisées ». Ce qui signifie que les assaillants de Tiguentourine étaient venus de l’intérieur du pays. Par la suite, nous avons assisté à un cafouillage monstre entre les plus hauts responsables, à propos des bases de départ de l’incursion : Entre la Libye, le Tchad, le Niger et le Mali, les avis ont divergé.

L’inénarrable Noureddine Yazid Zerhouni avait fait d’une victime, Massinissa Guermah, brillant lycéen de 18 ans, mort le 20 avril 2001 après des blessures froidement infligées le 18 avril 2001, dans l’enceinte même de la gendarmerie de Béni-Douala, « un délinquant de 26 ans » et un voyou. Cette victime fut la première d’une liste macabre de 126 autres, lâchement assassinées en Haute et Basse Kabylie, sous le règne maléfique de Tab Jnanou et de son état-major militaire.

La gestion de la communication sur la santé du « président » est honteuse et inadmissible dans un état qui se dit démocratique et de droit.
Après l’avis autorisé du professeur Bougherbal du CNMS d’Alger, c’est toute une foule de guignols qui ne sont au courant de strictement rien, qui viennent se bousculer pour traiter, à l’image du naturalisé algérien Bensalah, le peuple algérien qui l’a accueilli avec générosité, de  braillards et de prêcheurs du désespoir .

Le Premier Marmiton qui réussirait mieux s’il se lançait dans Qahwet el Gosto, l’émission comique du jeune Nabil Asli, s’émeut et s’offusque de ne pas être cru par les Algériens qui selon lui, font plus confiance aux médias français qu’à leurs responsables. Il oublie que lui-même et ses semblables de la nomenklatura de la Principauté du Club des Pins, agissent de la même manière, eux qui font plus confiance au corps médical français qu’à nos pauvres médecins en grève.

C’est un scandale sans précédent et une infamie que d’envoyer le président de la RADP, sérieusement diminué, dans un hôpital MILITAIRE étranger.
Le scandale est d’autant plus scandaleux que l’information nous vient d’Outre-Méditerranée, par le canal du Quai d’Orsay et du sinistre sioniste Gaston Ghenassia.
Pour beaucoup moins que cela, un journaliste algérien a été poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’état. Un comble !
Pour finir, je ne peux m’empêcher de reprendre les paroles de Noureddine Aït-Hamouda, dont je ne partage pas toutes les opinions, mais que j’approuve totalement ici : « Mazal 3andkoum Laoujah T’choufou Fina !!! »

IRHALOU !

Gloire et Eternité à nos vaillants Chouhada !

A.LAIBI


Nombre de lectures: 306 Views
Embed This