DzActiviste.info Publié le lun 7 Avr 2014

MEDEF54 : l’Algérie à deux heure d’ici : Nouvelle opportunité pour les chefs d’entreprises (source Maglor TV)

Partager

Ce 1er avril, le MEDEF de Meurthe-et-Moselle (Mouvement des entreprises de France), l’organisation patronale qui représente les dirigeants des entreprises, a choisi l’Algérie comme thème de son traditionnel petit déjeuner mensuel. Il s’agissait plus exactement de sensibiliser les chefs d’entreprise lorrains à l’intérêt de développer des relations commerciales avec l’Algérie. L’aéroport Metz-Nancy Lorraine (MNL) était tout indiqué pour accueillir cette rencontre, car il est le maillon indispensable des relations entre la Lorraine et l’Algérie. La distance qui sépare les deux aéroports, celui de Lorraine et celui d’Alger, est de 1 389 km, soit une durée de vol de 2 heures et 5 minutes. Tout compte fait, ce n’est qu’une demi-heure de plus que le temps d’un TGV pour relier Metz ou Nancy à Paris. L’aéroport de MNL et Air-Algérie jouent déjà un rôle important dans le rapprochement des populations des deux côtés de la Méditerranée. En Lorraine, 25 000 immigrés sont originaires d’Algérie et constituent la seconde population immigrée de la région, après ceux de l’Union Européenne et notamment de l’Italie. Ces immigrés retournent souvent « au pays », comme on dit, pour des vacances et passent par MNL pour rejoindre l’Algérie. La capitale algérienne est la seconde destination privilégiée des usagers de l’aéroport lorrain, avec près de 27 000 passagers par an à destination d’Alger. Ce succès de l’aéroport MNL auprès des résidents lorrains d’origine algérienne n’est pas encore de la même ampleur auprès des chefs d’entreprises. D’où la nécessité d’une prise de conscience par les entrepreneurs lorrains que l’Algérie est un pays en pleine croissance, constituant un marché de 35 millions de consommateurs et dont l’économie offre des opportunités solides dans le bassin méditerranéen. Et que c’est aussi un pays où les cadres administratifs, politiques, économiques et sociaux sont francophones. Ce petit déjeuner aura permis de mettre en valeur ce pays, ses ressources, ses opportunités, ses facilités et sa compagnie d’aviation Air-Algérie. Et de donner mille et une bonnes raisons aux chefs d’entreprise lorrains de s’intéresser davantage à cette Algérie si proche.


Nombre de lectures: 168 Views
Embed This