DzActiviste.info Publié le sam 23 Mar 2013

Menace de Chaos Sur Une Population Constituée à 75% De Jeunes De Moins de 25 Ans

Partager

big-brother1Je hais les guerres qui tuent, amputent, ravagent des vies et créent des orphelins. Je hais les guerres qui brisent les rêves des gens qui espèrent que s’élever, pour se suffire et pour vivre dans les quiétudes, et s’ouvrir constamment aux savoirs. Je hais les guerres qui mettent fin aux rêves pacifiques des peuples.

Je suis l’actualité, afin de savoir ce qui se passe dans le monde. Et surtout, cette actualité concernant les pays du Sud. Même si souvent l’inquiétude me gagne, j’ai fini comme beaucoup par ne plus me faire de mourant. A chaque drame, on finit quelques temps après par oublier. Les résignations, les sales habitudes (on est généralement impuissant à faire quoi que ce soit) d’accepter, ce qui se passe de révoltant ailleurs, s’étaient installées depuis longtemps, les peuples du Sud laissant cette impression d’être défaits à jamais. Le déluge de feu sur l’Irak détruit est comme déjà oublié. La vie continue comme si de rien n’était.
C’est égoïste mais mon inquiétude, lorsqu’il s’agit de mon pays, s’accroit fortement.

Même si pourtant, j’avais écris, une fois, en lorgnant l’histoire des peuples, que nul pays du Sud, faible, n’est à l’abri. Surtout ceux regorgeant de ressources naturelles.

Mais les peurs, depuis quelques temps sont malheureusement là lorsque, je tombe sur un article alarmiste concernant L’Algérie. Articles laissant entendre… qu’il faut toujours donner plus, toujours brader les richesses du pays. Peurs que le pays subisse ce qu’avait subi la Lybie, peurs qu’Alger subisse ce qu’avait subi Benghazi.

Car même si notre rêve d’avoir, cinquante ans après l’indépendance du pays de 1962, un puissant pays développé, s’est effrité, et qu’on subit une dictature que certains jugent féroce, les algériens ont depuis toujours payé de lourds tributs. N’est ce pas une très grande injustice de nous faire payer encore plus pour notre seul désir de vivre en paix ? Si le régime est l’un des plus autoritaires dans le monde, il en demeure qu’une attaque extérieure sera désastreuse pour le pays, le chaos s’installera pour des années si ce n’est pas pour des décennies.

Alors qu’on n’est pas vraiment sorti des guerres passées. Le cauchemar, des années quatre vingt dix, ne s’est pas encore estompé. Et l’on a même pas vraiment fini avec les séquelles de la guerre d’Algérie (1954-1962) dont chacun s’en souvient : chacun a un arrière parent qui avait participé à la guerre.
Et aujourd’hui qu’un semblant de paix commence à s’installer, les algériens reprenant leur souffle, espérant de nouveau leur part de dieu, les menaces d’invasion pour semer le chaos sont proférées.
C’est profondément injuste. Pourquoi tant de pays du Nord, ne vivent plus de guerres et restent protégés dans des havres de paix.

C’est terriblement injuste, d’être de nouveau attaqués, par ceux, à l’origine de la crise économique mondiale depuis 2008, et qui tentent de la résorber sur notre dos, pour toujours vivre dans l’abondance.
Que Dieu nous préserve des folies destructrices des puissants.

De Boghni le 23/03/2013
Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 491 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>