DzActiviste.info Publié le dim 8 Avr 2012

Messieurs ne prenez pas les Algériens pour des imbéciles comme vous

Partager

La presse nationale a rapporté dans ses informations un certain débat sur « LA LISTE UNIQUE » ou « LE BULLETIN DE VOTE UNIQUE » réclamé par la Commission Nationale de Surveillance des Elections, le débat enclenché entre la Commission et l’Administration est passé inaperçu auprès des citoyens qui sont appelés à voter le 10 mai 2012.

Pourquoi cette question importante est passée inaperçue malgré son importance à limiter la fraude ? La réponse est simple c’est parce que les algériens ne s’intéressent plus à la chose politique dans leur pays, le pouvoir a investi dans la désinformation , le mensonge et la manipulation depuis 50 ans, ils ne sont sensibles qu’à certains « slogans » tels que , vote chkoupi, vote khorti, abstention, boycott, le changement, la main étrangère, la corruption, le vol , marican, Sarkozy, BHL, le pétrole, la rente, les partis politiques, l’écriture de l’histoire, etc.. Ils ne vont jamais dans le fond des choses, ils sont toujours en surface comme de l’huile sur l’eau parce qu’ils sont privés du débat contradictoire depuis un demi siècle, ils nous ont habitué aux slogans comme le berger habitue son troupeau de moutons pour le conduire avec des onomatopées, même la presse privée qui fait beaucoup d’efforts pour informer le citoyen se contente de rapporter des informations brutes, il y a absence d’explications, une information vraie qui cache de gros mensonges n’est que de la démagogie. Voilà en gros pourquoi l’algérien se désintéresse de l’activité politique dans son pays parce que personne ne joue correctement son rôle, les gens ne s’intéressent qu’à la partie apparente de l’iceberg.

La confection du bulletin de vote dans le processus électoral est la dernière chose à faire, le processus électoral doit être comparé à la construction d’une maison. Pour bâtir une maison fiable il faut d’abord faire de bonnes fondations, ensuite faire les murs porteurs puis en dernier le toit, notre commission veut commencer par le bulletin électoral qui n’est que le toit, cette commissions de partis opportunistes ne veulent s’intéresser ni aux fondations ni aux murs porteurs qui doivent supporter le toit.

Pour permettre au citoyen de faire un bon choix il faut d’abords cesser de lui mentir, de le manipuler, il faut ouvrir les médias lourds à tous les algériens, il faut des débats contradictoires avec toutes les tendances politiques qui existent dans le pays, c’est ce débat qui va capter l’attention du citoyen pour s’intéresser à la chose politique dans son pays, comme les gens qui doivent organiser ce débat contradictoire ont des choses à se reprocher , c’est-à-dire ils ont le ventre plein de paille, ils ont alors peur de se rapprocher du feu.

Prenons un exemple précis, par exemple la circonscription d’Alger où il y a 37 députés, certainement tous les partis politiques vont présenter des listes à Alger, donc si on fait une liste unique le citoyen doit choir ses meilleurs candidats sur une liste commune de 37 x 44 = 1628 candidats au minimum , avec les listes d’indépendants et les suppléants, la liste peut facilement contenir 2 000 candidats , comment un commun des mortels complémentent dépolitisé et désintéressé de la chose politique va-t-il choisir ses meilleurs candidats, même s’il y a des citoyens qui peuvent le faire, en combien de temps ils vont le faire ? Donc ce débat sur le bulletin de vote n’est qu’un débat de façade comme toutes les choses de façade que nous avons en Algérie tels que :

–              Gouvernement de façade,
–              Des ministres de façade,
–              Assemblée de façade,
–              Lois de façade,
–              Système de santé de façade,
–              Système d’éducation de façade,
–              Economie de façade,
–              Institutions de façade,
–              Justice de façade,
–              Discours de façade,
–              Promesses de façade,
–              Réformes de façade,
–              Elections de façade et
–              Bulletin de façade.

Messieurs ne prenez pas les citoyens pour des imbéciles comme vous, une assemblée qui sera validée quel que soit le taux de participation et des députés qui seront élus quels que soit le choix du citoyen dans le cadre de la loi est une supercherie que les algériens vont rejeter massivement en restant chez eux ou en allant à la plage le 10 mai 2012.

Contributeur : Khali Moh 

NESSNEWS


Nombre de lectures: 212 Views
Embed This