DzActiviste.info Publié le ven 10 Jan 2014

Ministre de l’Education «L’enseignement de Tamazight aura toute la place qui lui revient»

Partager
Le ministre de l’Education nationale, M. Abdelatif Baba Ahmed, a déclaré, mercredi à Bouira, que l’enseignement de la langue amazighe constituait une priorité pour son secteur. « Tant que je suis à la tête du secteur, l’enseignement de Tamazight aura toute la place qu’il lui revient. Tant qu’il y aura des établissements qui sont en mesure d’enseigner la langue amazighe, tant qu’il y aura des enseignants et des élèves, l’Etat s’engagera toujours à leurs côtés, pour leur fournir les moyens nécessaires pour réussir une bonne formation en la matière ». 
Le même responsable est resté cependant sceptique au sujet de la généralisation de l’enseignement de Tamazight à travers le territoire national : « Nous ne pourrons pas décréter, néanmoins pour l’instant, la généralisation de l’enseignement de Tamazight pour les huit millions d’élèves sur le territoire national, et ce, compte tenu du manque des moyens, des infrastructures et des encadreurs. Mais je peux vous garantir que nous œuvrons pour la mobilisation des moyens nécessaires pour la formation ». 
Le ministre, qui effectuait, hier, une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Bouira, a également estimé qu’il fallait « aller doucement pour rassembler tous les moyens et les infrastructures nécessaires pour aboutir à cette généralisation ». Le ministre est revenu, par ailleurs, sur le conflit qui l’oppose actuellement aux syndicats des enseignants et à la tension qui règne actuellement dans le secteur de l’Education. M. Baba Ahmed a affirmé également que son département avait répondu favorablement à une grande partie des revendications des enseignants et que les portes du dialogue étaient toujours ouvertes aux représentants syndicaux. « Les représentants syndicaux ont déclaré, à maintes reprises, que nous n’avions pas répondu à leur doléances. 
Je pourrais vous assurer aujourd’hui que nous avons répondu à une grande partie de leurs revendications. Le Cnapest brandit toujours la menace de la grève, alors que n’avons pas fermé la porte du dialogue. Nous avons toujours laissé les portes du dialogue ouvertes ». Durant sa visite dans la wilaya de Bouira, M. Baba Ahmed a visité et inauguré plusieurs projets relevant de son secteur. C’est ainsi qu’à Lakhdaria, première étape de sa visite, le ministre de l’Education nationale, en compagnie du wali et du premier responsable du secteur dans la wilaya de Bouira, en effectué une visite d’inspection au CEM Makhzani Younes. L’hôte de Bouira a suivi par la suite une présentation détaillée sur la situation du secteur de l’éducation dans la wilaya. La délégation s’est rendue ensuite dans la commune de Raouraoua, où il fut procédé à l’inauguration officielle du lycée Mahmmoud Rabhi. Le ministre a également inauguré deux nouveaux lycées au niveau des localités de Sour El-Ghozlane et Tagdit.  Puis, le cortège officiel s’est dirigé vers la commune d’El-Hachimia, où le premier responsable de l’Education nationale a inauguré l’école primaire Achit Ben Yamina. Une autre école primaire a également été inaugurée au niveau de la commune de Tazghout. 
La délégation a ensuite effectué une halte dans la commune d’Oued El Berdi, pour constater l’état d’avancement du projet de réalisation d’un lycée, qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2014-2015. Le taux d’avancement des travaux de ce projet est de l’ordre de 80%.  De retour au chef-lieu de la wilaya, le ministre a inauguré officiellement le CEM Slimane Smili. 

Oussama.K
Source :  depechedekabylie.com


Nombre de lectures: 166 Views
Embed This