DzActiviste.info Publié le dim 14 Juil 2013

MINISTRES, DÉPUTÉS ET HAUTS RESPONSABLES NOMMÉS PAR DÉCRET… Ces anciens qui vivent du Trésor…

Partager

Par Idir TAZEROUT – Samedi 13 Juillet 2013
www.lexpressiondz.com

P130713-14Rien que pour les actuels députés siégeant à l’APN, l’Etat débourse, annuellement, près de 1000 milliards de centimes.

Intéressant «d’ausculter» de plus près les dépenses du Trésor public sur nos … gouvernants. Aujourd’hui, l’Algérie compte près de 700 anciens ministres et autre hauts cadres qui ont occupé des fonctions importantes au sommet de l’Etat: tous perçoivent des salaires à vie!
Le chiffre est certes effarant… l’Algérie est riche!

Au-delà de leurs salaires: pis encore! il n’est pas étonnant d’apprendre qu’en majorité, la progéniture de ces responsables vit et étudie dans les universités étrangères grâce à des financements étatiques! Pour la majorité d’entre eux également, le statut de résident et d’autres ont même la double nationalité. Soit, ce sont des fonctionnaires qui ont servi la République. Mais les largesse de l’Algérie se prolongent même après leur mort. Leurs familles bénéficieront de capital décès: une autre fortune! Il n’y a pas que les ministres! C’est le cas de centaines de députés aussi. Surtout ceux qui ont eu la chance de cumuler deux mandats parlementaires et, de ce fait, bénéficient d’un salaire à vie avec des avantages en plus, s’il vous plaît. Et ce n’est pas tout, ces «élus du peuple» bénéficient de moult avantages allant de prêts sans intérêts pour l’acquisition de véhicules, la construction de villas en plus des voitures de service et des micros-portables et téléphones mobiles.

Rien que pour les actuels députés siégeant à l’APN, l’Etat débourse annuellement, près de 1000 milliards de centimes. Petits arrangements entre amis sur le dos du contribuable ou fantasmes puisés dans le Trésor public? «Parmi nous, il y a de tout, des affairistes, des opportunistes, mais également des personnes qui travaillent», fait savoir un député. «Les députés algériens touchent un tel salaire sans être astreints à un minimum de rendement. Ils ne font que voter les textes de loi qu’on leur soumet et ne prennent même pas en charge les vraies préoccupations de leurs électeurs», a ajouté le même élu. Et tout ce beau monde aura aussi son capital décès. Les dépenses de la Cnas! Pour certaines d’entre elles aussi légales soient-elles, néanmoins, donnent le tournis, à l’image des sommes versées en capital décès pour certaines «professions» ou fonctions exercées!! Certains morts sont «des sources vivantes» d’enrichissement!! Par exemple: 1.4 milliard! tel est le capital décès dont a bénéficié la famille d’un ex-haut fonctionnaire de l’Etat. Ce chiffre est calculé sur la base de 12 mois de salaire. «110 millions de centimes par mois», a affirmé une source ayant requis l’anonymat.

A vos calculettes pour les centaines de députés, hauts cadres de l’Etat, ministres etc, les chiffres donneront la mesure du désastre! Un pays riche pour sa caste, pour un peuple pauvre! Un capital décès représente 12 mois de salaires et est attribué, soit à une épouse qui ne travaille pas ou a des enfants mineurs. Les enfants, la fille, si elle a atteint la majorité et qu’elle n’est pas mariée et qu’elle ne bosse pas, mais pas pour le garçon majeur même s’il ne bosse pas sauf s’il est atteint d’un handicap. «Je pense que l’Algérie est riche et qu’elle dilapide bien son argent. Globalement, cela représente pour la sécurité sociale une somme faramineuse…et qu’il faut aller chercher par là aussi si l’on veut que la Sécurité sociale ne coule pas…», témoigne une source proche de la direction générale de la Cnas. L’argent de la Sécurité sociale n’est pas l’argent du pétrole, ce sont les cotisations des fonctionnaires à qui l’on ponctionne 1/5ème de leur salaire mensuel. Piller le sous-sol algérien sans rien investir pour demain et pour l’après-pétrole est une chose, mais continuer le pillage jusqu’à la sueur des fonctionnaire algériens, ceci est de l’esclavagisme. Car, mal gérer les cotisations de la Sécurité sociale c’est voler la sueur des Algériens et au profit de qui? De ceux-là mêmes qui ont pillé le sous-sol, le présent et l’avenir du pays.


Nombre de lectures: 835 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>