DzActiviste.info Publié le mer 22 Août 2012

MJIC La plateforme de la Soummam : Quand le retour aux fondements de la révolution pour l’indépendance devient un impératif du changement démocratique.

Partager

MJIC: Mouvement des Jeunes Indépendants pour le Changement

Communiqué de presse :

La plateforme de la Soummam : Quand le retour aux fondements de la révolution pour l’indépendance devient un impératif du changement démocratique.

Il est de ces rendez vous de l’histoire qui font la grandeur d’une nation. Des rendez vous qui donnent de la consistance aux luttes des peuples pour la liberté et la dignité. Des rendez vous qui esquissent et définissent les débouchés de ces luttes populaires. Le Congrès de la Soummam est un de ces rendez vous phares de l’histoire de la nation Algérienne. Un congrès que des jeunes révolutionnaires algériens ont tenu et y ont jeté les fondements politiques du futur Etat algérien indépendant. Un congrès qui a produit une plateforme que le régime en place depuis l’indépendance a renié et renie toujours ce qui en est l’essence, un Etat démocratique et social.

En effet, les prémices de ce reniement apparurent bien avant l’indépendance avec le lâche assassinat d’Abane Ramdan et d’autres figures de la guerre de libération. Des pratiques qui sont devenues la règle après l’indépendance. L’assassinat de Boudiaf vient confirmer ce reniement de la plate forme de la Soummam qui porte en elle des principes que le régime veut effacer de la mémoire des algériens. La plate forme de la Soummam fait peur au régime qui a confisqué et détourné l’indépendance du peuple. Elle fait peur à tous les adeptes du totalitarisme, qu’il soit militaire ou religieux et qui n’hésitent pas à l’ignorer sciemment dans leurs dessins actuels et futurs de l’Algérie.

Conscients que la plate forme de la Soummam constitue ce socle sur lequel les nouvelles générations peuvent s’appuyer pour bâtir l’Algérie démocratique et sociale tant espérée par Abane et ses camarades de lutte, les militantes et militants du MJIC se sont engagés à rester fidèles à l’esprit de ce texte fondateur de la république algérienne, de le faire connaitre, de se le réapproprier et de lutter contre l’amnésie voulue et entretenue par le régime et les prêcheurs de l’intégrisme.

En ce 20 aout 2012, deuxième jour de l’Aïd, des jeunes du MJIC ont fait le déplacement à Ifri Ouzellaguen, ce lieu mythique qui a accueilli le congrès de la Soummam, pour célébrer à leur manière cette date historique. Pour affirmer leur attachement à la plate forme de la Soummam et de rappeler ses fondements majeurs.

Par la commémoration du congrès de la Soummam, le MJIC aspire à ce que les algériens et la jeunesse en particulier retrouvent les valeurs et les principes pour lesquelles la lutte pour l’indépendance a eu lieu et desquels la supercherie politico historique du régime en place veut les éloigner. Retrouver la plateforme de la Soummam et la faire connaitre parce que la construction d’une Algérie démocratique et sociale n’est que le prolongement naturel de la lutte pour l’indépendance et la liberté confisquée.

Gloire à notre peuple,

Gloire à sa jeunesse,

Il n’y a que la lutte qui paie

Bureau National du MJIC le 22 Août 2012


Nombre de lectures: 607 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>