DzActiviste.info Publié le mar 24 Juil 2012

N’djib el-maghreb !

Partager

_
Paris. Périphérique intérieur.
Une camionnette blanche, immatriculée dans le neuf-cinq, roule au ralenti, fenêtre ouverte, bras gauche ballant. Il est vingt-et-une heure. La rupture du jeûne est dans quarante-six minutes. Vous avez deviné. Le conducteur est un ramadanisant qui, comme au bled, passe le temps au volant en attendant l’instant R.
R comme ripailles…
Imaginons ensemble ce qui pourrait lui arriver.
Un motard de police qui lui demande de quitter le périph’ puis qui s’adresse à lui, un peu énervé.
– Monsieur ! Vous rouliez à 30 kilomètres heures sur le périphérique. C’est dangereux !
– Ah oui, je suis désolé. Je suis un peu sonné. En fait, c’est pour amener le maghreb.
– Quoi ?
– Oui, c’est une expression du bled. On tue le temps en attendant l’heure du f’tour.
– Le quoi ?
– Le repas de rupture du jeûne. On tue le temps en attendant le coup de canon.
– Quel canon ???
– Celui qui annonçait la rupture du jeûne !
– Et c’est quoi cette histoire de Mahgreb ?
– C’est l’heure de la prière. La fin de la journée. On peut manger. N’djib el-maghreb, vous comprenez ?
– Bon, vous ne me paraissez pas dans votre état normal, monsieur. Vous allez souffler dans l’alcootest.
– Hein ?
– Vous en avez sur vous ? Vous savez que c’est obligatoire ?
– Mais je suis musulman ! C’est le ramadan !
– Et alors ?
– Mais je ne peux avoir bu de l’alcool ! C’est interdit par la religion.
– Bon, je veux bien vous croire. En tous les cas, je vous verbalise pour conduite dangereuse. Et il faudra penser à acheter un alcootest.
_


Nombre de lectures: 336 Views
Embed This