NI HAÏK, NI HIDJAB NI SEINS À L’AIR

Partager

Akram Belkaïd La chronique du blédard Le Quotidien d’Oran 28 mars 2013 Il fut un temps où l’Algérie indépendante entendait dévoiler ses femmes. Bien sûr, la méthode n’était pas celle, brutale, qui fut utilisée, un temps et en vain, par le colonisateur à la fin des années cinquante. Non, il s’agissait de progressisme volontariste, l’objectif étant de donner aux Algériennes les mêmes droits que les hommes. Les deux premières décennies de l’Algérie indépendante furent donc, vaille que vaille, celles de la (…)


FEMMES


Nombre de lectures: 289 Views
Embed This