DzActiviste.info Publié le dim 20 Oct 2013

Notre quartier était si paisible….

Partager

484744_576552389029516_1876135847_nA vivre des choses incroyables. Les gens enfreignent la loi. Et l’on doit se taire pour éviter les agressions. Si du moins parce que des gens y travaillent, on accepte leur mauvais voisinage, ce qui m’oblige à beaucoup d’efforts, changer de chambre, à l’intérieur de la maison, me réveiller à des heures impossibles et mes enfants et ma femme stressés…pourquoi , n’ont-ils nul respect pour les gens qu’ils dérangent. En essayant d’oublier les bruits, je ne comprenais point pourquoi ils stationnent juste devant ma porte ?
Ma femme chaque matin fait face à un fourgon….

« Bref, il faut aussi, que les gens travaillent, faire donc ces efforts de ne rien dire, m’avait-elle dit. Les voisins aussi concernés ne disent rien »

Il a fallu que des gens, d’autres quartiers du village m’expliquent, qu’ils le faisaient exprès. Alors je me suis tu, demandant même des excuses, je tiens à ma santé fragile. Puis, Cela a cessé, un moment.
Puis quelqu’un de la daïra, rencontré par hasard, m’avait dit hier, de m’inquiéter pour la lettre, que j’avais envoyée au chef de daïra à propos de ma demande de logement social qui date de 1994, renouvelée durant l’année 2011. Ce que j’ai fait ce matin.

Mais voilà qu’en essayant de poser ma tête pour quelques siestes, des bruits assourdissants de marteau. Je voulais voir ce qui se passe. Et une voiture arriva, stationner, encore collée au mur de ma maison. Dieu sait combien, nous avions été traumatisés par les voitures piégées en Algérie. D’autant plus que notre maison de l’autre côté est attenante au celibatorium de la police du village. J’ai pensé de suite que les provocations les provocations recommencent…

En essayant de vous écrire, ces lignes, le téléphone avait sonné, bizarrement une pétition se prépare ! Les voisins, à leur tête, un homme aisé, se préparent à signer. J’ai tout de même demandé à mon interlocuteur, le pourquoi de leur silence depuis plus d’une année…laissé seul à l’ironie de….
Notre quartier était des plus calmes.

De Boghni le 20/10/2013
Amokrane Nourdine


Nombre de lectures: 786 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>