DzActiviste.info Publié le mar 5 Mar 2013

ON ACHÈVE BIEN NOS IDOLES ET NOS LÉGENDES. Cas Lalmas et le «nif» !

Partager

lalmas2

Une nation qui oublie, qui marginalise, qui maltraite et qui ne donne pas de l’importance à ses enfants n’a sûrement pas d’avenir. Alors que dire quand il s’agit de véritables légendes vivantes, d’artistes populaires assumés, de responsables et de fonctionnaires compétents et intègres, etc.!

Aujourd’hui, je vais soulever un cas urgent, ou plutôt deux en un (2 en 1, dixit une publicité connue). Mes amis(es), trouvez-vous normal que le meilleur footballeur algérien de tous les temps, en l’occurrence Hacène Lalmas, soit marginalisé, oublié et mis sur la touche durant quatre (04) décennies ? Alors que dire maintenant qu’il est très souffrant et très malade ? Parler de lui, même dans son état actuel, fait peur à ce point ? Dieu est grand ! On peut évoquer de multiples subterfuges pour cela, qu’il était méchant sur les terrains, qu’il avait un mauvais caractère envers tous, qu’il était mauvais perdant, etc., et alors ? Moi, j’aime bien les gagneurs de la trempe de Lalmas, parce que lui, c’était un grand, un vrai, le plus grand selon le classement des spécialistes de la balle ronde et de la FAF. Certains, qui n’ont rien apporté au bled (bien au contraire), et d’autres de moindre valeur que lui, ont été pris en charge par l’Etat algérien pour se soigner à l’étranger. Nom de Dieu, qu’attendez-vous pour le faire ? Faites vite SVP, sauvez notre légende et prenez-le en charge avant qu’il ne soit trop tard !

Zitouni : il refuse le Real pour l’équipe du FLN !

lalmas1L’histoire de Lalmas me fait rappeler une autre presque identique, il s’agit du meilleur libéro que la nation et le monde aient connu, Mustapha Zitouni. Pour répondre aux sollicitations des dirigeants du Real Madrid qui voulaient le recruter en 1958 : «M. Zitouni, venez signer chez nous, vous allez jouer dans la meilleure équipe du monde.» Et lui de rétorquer noblement et dignement : «Si le Real Madrid est la meilleure équipe du monde, moi je joue dans la meilleure sélection du monde, le FLN.» Ah ! mon Dieu, combien ils étaient grands et fiers mes aïeuls et mes ancêtres. Malgré son sacrifice d’avoir choisi son pays au détriment de sa carrière, cela ne lui a rien apporté, sauf la reconnaissance et l’amour de son peuple, sinon lui aussi est tombé malade et personne n’a demandé de ses nouvelles. Ah ! mon Dieu, quelle ingratitude ! Ce que je comprends par là, c’est que certains de nos responsables n’aiment pas ceux ou celles qui ont du «nif» dans leurs agissements et qui, par fierté, ne viennent jamais en quémandeurs de quoi que se soit, même si ce sont leurs droits les plus absolus. Et donc, ils n’aiment pas ce peuple, et donc, ils n’aiment pas ceux et celles qui le représentent réellement et dignement. Afin de demeurer optimiste pour l’avenir de notre pays et d’essayer de positiver, je pense qu’il est temps de se ressaisir chacun dans son domaine et selon ses responsabilités, au plus vite, car aux frontières de notre sublime, l’Algérie est entourée de loups affamés, d’hyènes, de lions et de tigres qui n’attendent que l’occasion pour nous prendre ce que nos martyrs nous ont légué comme héritage. Ce sera le plus grand péché de notre vie à tous et à toutes.

A bon entendeur, salut
Gloire à nos martyrs

Ali (Sidali) Nemmour
In Le Soir d’Algérie


Nombre de lectures: 2518 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>