DzActiviste.info Publié le ven 20 Avr 2012

Opération Oiseau bleu ou Opération la Force K

Partager

Opération Oiseau bleu ou Opération la Force KL’opération «Oiseau bleu» eut en effet comme conséquence d’armer de façon ultra-moderne la quasi-totalité des hommes de Krim Belkacem.

L’histoire de l’opération « Oiseau bleu », appelée aussi force K (K pour Kabylie), s’étend sur dix mois de fin novembre 1955 à septembre 1956. Sous les gouvernements généraux de Soustelle, puis de Lacoste. Elle explique le mystérieux silence de la Kabylie pendant près d’un an, l’absence presque totale d’opérations françaises d’envergure, alors que c’est la région tenue par le plus célèbre de tous les maquisards : Krim Belkacem. Elle explique aussi l’embrasement de septembre-octobre 1956 où l’armée française va subir quelques coups durs pieusement gardés secrets. il faudra les actions « parallèles » et concertées  du 11e « choc » et des hommes du 3e R.P.C. et du 1er R.C.P., du régiment action du S.D.E.C.E. alliés à ceux de Bigeard, pour interrompre une opération qui déjà frôlait la catastrophe.


Article original rédigé par aziz3d et publié sur Guerre d’Algérie
Reproduction interdite sans autorisation


Nombre de lectures: 483 Views
Embed This