DzActiviste.info Publié le ven 16 Août 2013

ORAN Des meurtres en cascade. L’échec total de la Police d’El Hamel

Partager

I.M

Tizi POliceLa criminalité dans la seconde capitale de l’Ouest Oran, ne cessait de prendre de l’ampleur. Toutes les procédures policières annoncées pour contrecarrer la délinquance et la criminalité sont tombées en échec. L’Absence des policiers dans les zones et quartiers chauds et caractérisée. Les interventions des policiers sont trop timide, surtout devant les dangereux malfaiteurs armés de poignards, de fusil harpon, etc font même encourager les policiers à tourner le dos et la tête. « Allez y au commissariat » vous répètent les policiers.

Deux citoyens ont trouvé la mort, tués par des criminels à Oran en espace de quelques heures. La première victime un jeune qui a été attaqué à Chtaibo par une bande de malfaiteur, agressé violement à coup de couteau au niveau des reins, pour le vol d’un portable, la victime a succombée à ses blessures graves. La seconde victime un jeune receveur de bus de la ligne B, a reçu des coups mortels par un criminel qui a refusé catégoriquement de s’acquitter de sa place. Ce genre de malfaiteurs sont connus, ils font régner leur loi sur les pauvres citoyens en absence de policiers et même les citoyens commencent à s’exprimer de leur ras-le-bol des grâces présidentielles. 90 % des malfaiteurs qui ont opérés durant le dernier mois ont tous bénéficiés de la grâce Présidentielle.

A Sidi Chahmi, c’est une tête humaine d’un homme fraichement décapitée qui a été découverte dans une des ruelles de ce quartier. Durant les deux jours de l’Aîd, les services des urgences de l’Hôpital d’Oran CHU ont reçu environs 200 personnes parmi les victimes des agressions corporelles provoquées par des criminels en liberté.


Nombre de lectures: 1849 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>