DzActiviste.info Publié le lun 9 Sep 2013

ORAN. Une demi heure de pluie a provoqué une catastrophe. Arrêt d’urgence du trafic du Tramway

Partager

I.M

49890-oran-sous-la-pluieIl a suffit d’une demie heure de pluie, tombée ce matin à 11 heures à Oran Est, pour provoquer une rupture totale de la circulation piétonnière et automobile en particulier le trafic du Tramway qui s’est immobilisé, pénalisant tous les usagers, écoliers et étudiants. Une vraie catastrophe qui a fait découvrir l’absence des canalisations d’évacuation des eaux de pluie.

Oran se ruralise, c’est le tèrme qu’il faut employer, et c’est aussi l’expression des oranais et oranaises. Les Assemblées Populaires communale et de wilaya ne semblaient point concernés par cette situation qui a commencée à propulser la seconde capitale de l’Algérie, en arrière . Heureusement que la chute de pluie s’est arr^étée au bout d’une trentaine de minute, autrement Oran serait englauti sous les eaux.
Affaire à suivre….

Oran Se Ruralise. Une Chute de Pluie Provoque l’Immobilisation de Tout Mouvement

I.M

Une grave inondation suivie d’un débordement des eaux de pluie, tombées dans la matinée de ce lundi à Oran pendant une trentaine de minute, ont provoquées une situation dramatique à Oran Est. Toute la circulation automobile a été interrompue, impossible de se frayer un passage. Les rames du nouveau tramway submergées par les eaux entrainant un arrêt total du trafic dont les usagers mobilisés à l’intérieur des cabines, pris en otage par les eaux pluviales qui ne trouvaient plus une issue d’évacuation. Les appels de secours adressés à la municipalité ne semblaient pas trouver un écho. Devant la clinique Nekkach, une image très désolante de cette partie de la ville. Les citoyens ont tous ciblés l’APC et l’APW, des élus qui devraient être présents devant cette surprise catastrophique.

A l’Ouest et au niveau du quartier Bouâmama (El Hassi), comme toujours dés qu’il pleut le tronçon de route dans la zone de ‘’Coca’’ a été submergé par la réunion des eaux de cette brève pluie, la circulation automobile interrompue et aucune présence des hommes en capuchon jaune, pour dégager cette situation confuse.

Les commentaires citoyens vont bon train, avec le ras-le-bol des instances concernées qui n’assumaient plus leurs missions, en l’occurrence les APC et les APW. Alors que le wali devrait intervenir énergiquement contre ces carences et cette fuite des responsabilités constatées chaque saison de pluie.

A l’heure de la rédaction de cette info, (12 H15), la situation demeure stationnaire. Alors devant de telle léthargie des instances concernées, même le Plan Orsec, ne semblait pas fonctionner.


Nombre de lectures: 2901 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 6 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>